Fdesouche

26/06/2023

Question à la Commission du 31 mars 2023 des députés européens Jean-Paul Garraud (ID), Catherine Griset (ID), France Jamet (ID), André Rougé (ID), Jean-François Jalkh (ID), Eric Minardi (ID), soutenue par Annika Bruna (ID), Aurélia Beigneux (ID) :

Alors que des visuels de la Commission promouvant la charia ont dĂ©jĂ  provoquĂ© un tollĂ©, une nouvelle communication de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union europĂ©enne dĂ©montre que la leçon n’a toujours pas Ă©tĂ© retenue.

Un nouveau message publiĂ© sur les rĂ©seaux sociaux a appelĂ© Ă  une marche internationale contre l’islamophobie le 14 mars. Or, les entitĂ©s musulmanes partenaires de cet Ă©vĂ©nement appartiennent Ă  la sphĂšre des FrĂšres musulmans: CEM, EMISCO, ENAR, FEMYSO, EFOMW.

Peu aprÚs, cette communication a été retirée.

La Commission a dĂ©clarĂ© rĂ©cemment que «chaque service a mis en place des procĂ©dures pour que les messages et les visuels publiĂ©s sur le site web de la Commission, dans les mĂ©dias sociaux et dans tout produit de communication soient soigneusement sĂ©lectionnĂ©s et vĂ©rifiĂ©s afin de garantir qu’ils soutiennent les objectifs et produisent l’effet escomptĂ© de chaque action de communication». Cela contredit ainsi sa prĂ©sidente, selon laquelle toute future publication des visuels de l’institution devrait ĂȘtre soumise Ă  un contrĂŽle politique de son cabinet.

  1. La Commission peut-elle indiquer le service ayant autorisé cette publication et la raison pour laquelle celle-ci a ensuite été retirée des réseaux sociaux?
  2. Peut-elle également préciser quels étaient ses objectifs et effets escomptés?

Question avec demande de réponse écrite E-001114/2023 à la Commission

Réponse du 21 juin 2023 donnée par M. Reynders (RENEW), Commissaire européen à la Justice, au nom de la Commission européenne :

ConformĂ©ment Ă  l’article 16, paragraphe 1, de son rĂšglement fondateur, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union europĂ©enne s’acquitte de ses tĂąches en toute indĂ©pendance. Cette indĂ©pendance concerne Ă©galement les activitĂ©s de communication menĂ©es par l’agence, qui ne font pas l’objet d’une autorisation prĂ©alable de la Commission.

À la suite de la publication du message en question, la Commission a informĂ© l’Agence de sa politique de communication dans ce contexte. À la connaissance de la Commission, l’Agence a ensuite dĂ©cidĂ© de retirer de son compte le message publiĂ© sur les mĂ©dias sociaux.

RĂ©ponse donnĂ©e par M. Reynders au nom de la Commission europĂ©enne

Si la publication a Ă©tĂ© retirĂ©e de Twitter, ce n’est pas le cas de LinkedIn et Facebook qui mentionnent toujours lENAR, l’EMISCO et le FEMYSO, ONG proches des FrĂšres musulmans:

Facebook
LinkedIn

Elle est toujours prĂ©sente sur Instagram, sans mention d’ONG proches des FrĂšres musulmans :


MàJ du 14/03/23 à 21h, tweet supprimé, archive disponible :

Dans une publication pour la JournĂ©e contre l’islamophobie, une agence de l’đŸ‡ȘđŸ‡ș n’a mentionnĂ© que des ONG ayant des liens avec les FrĂšres musulmans, dont la plus controversĂ©e, le Conseil des musulmans d’Europe

archive disponible sur webarchive.org


14/03/2023, 13h47

Dans une publication pour la JournĂ©e contre l’islamophobie, une agence de l’đŸ‡ȘđŸ‡ș n’a mentionnĂ© que des ONG ayant des liens avec les FrĂšres musulmans, dont la plus controversĂ©e, le Conseil des musulmans d’Europe

Qu’est-ce que l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA) :

europa.eu

Le FEMYSO :

L’EMISCO :

ENAR, le Conseil des musulmans d’Europe (CEM ex-FOIE), l’European Forum of Muslim Women (EFOMW) :

Sur le Conseil des musulmans d’Europe (CEM ex-FOIE) :

EnquĂȘte de Mohamed LOUIZI sur le CEM et le FEMYSO :

Qui est Mohamed Louizi ?

Mohamed Louizi dĂ©voile son passĂ© de “frĂšre” actif parmi les FrĂšres musulmans : dĂšs l’ñge de 13 ans, il a Ă©tĂ© au service de l’idĂ©ologie d’Hassan al-Banna, au Maroc, puis en France, au sein de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). Il raconte ses quinze ans de militantisme dogmatique, et revient sur les dĂ©couvertes, les doutes et les interrogations qui ont prĂ©cĂ©dĂ© son dĂ©sengagement ; il dĂ©crypte la stratĂ©gie d’islamisation globale non-dĂ©clarĂ©e des FrĂšres musulmans en France et en Europe. (Atlantico)

En lien :

Le voile islamique dans la communication de l’UE depuis juillet 2021 :

4/10/2022 (source) :

Le mĂȘme visuel a Ă©tĂ© Ă©galement publiĂ© fin 2021 sur Twitter et Instagram
Sur Instagram Ă©galement

Fdesouche sur les réseaux sociaux