Fdesouche

La rentrée au lycée professionnel et technologique Jean-Moulin, à Roubaix, ne s’est pas passée comme prévu.

Un professeur bousculé, une arme à feu apportée dans l’enceinte de l’établissement, du gaz lacrymogène dispersé sur les affaires d’une professeure… En quelques mois, plusieurs incidents ont perturbé le bon fonctionnement du lycée.

« On ne se sent pas bien et les élèves non plus », regrette une professeure représentante de Sud-Éducation. Après une nouvelle concertation, le corps enseignant a décidé de se mettre en grève dès 8 heures, ce lundi 29 novembre.« On avait déjà exercé notre droit de retrait le mardi 19 octobre après qu’un des professeurs a été bousculé. Mais après avoir rencontré le rectorat le 22 octobre, les vacances sont passées, et on n’a rien vu venir . »

(…) Le gage, selon eux, de retrouver un climat serein pour enseigner : « Il y a des classes qui auraient besoin de faire des voyages, des projets. On a des élèves en détresse scolaire et sociale, mais on ne peut pas s’occuper d’eux comme il le faudrait, car on est trop pris par les autres incidents. »

La VDN

Merci à Marie-Ange


Fdesouche sur les réseaux sociaux