Fdesouche

Mardi, le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence a rendu son jugement dans l’affaire du fonctionnaire municipal de Vitrolles ayant frappé un policier en 2019. Habib Malagouen a été condamné à un mois de prison avec sursis et 100 euros d’amende pour des violences sur personne dépositaire de l’autorité publique (NDR : Il encourait jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende). Les faits se sont déroulés devant le centre cultuel et culturel (NDR : Musulman) de Vitrolles, dont il est responsable. (…)

Publicité

Lors des débats, le président a rappelé que le prévenu était accusé d’avoir lancé au policier, ce qu’il contestait : « Je vais te retrouver, te crever, si tu peux avoir une arme, moi aussi. » Sans réitération et sans support (vidéo, etc.), le parquet a conclu à l’insuffisance des éléments et le doute a profité au prévenu. (…)

Évoquant « un traquenard qui fait pschitt », il tient « avant tout (…) à remercier Allah le Tout-Puissant d’avoir déjoué ce piège dont (il a) fait l’objet ». Et de poursuivre : “J‘ai été agressé puis condamné car j’ai eu le tort de représenter la communauté musulmane et de porter un projet de société inclusif. Ce qui m’est arrivé est juste un échantillon de la haine antimusulmans qui se propage dans notre société et partout dans le monde.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux