Fdesouche

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et la mosquée de Paris (GMP) ont signé mercredi une convention de partenariat permettant notamment aux victimes de «racisme antimusulman» de se tourner, gratuitement, vers l’aide juridique de la Licra.

Elle prévoit également des «actions de sensibilisation et d’information» – vidéos, fascicules pédagogiques – en direction «des publics jeunes» et «des écoles», a indiqué à l’AFP le recteur de la mosquée de Paris Chems-eddine Hafiz. Un groupe de travail conjoint permettra en outre d’élaborer des «analyses communes sur des problématiques actuelles liées au racisme antimusulman et à la laïcité, de l’universalisme et des valeurs républicaines», soulignent les deux organisations dans un communiqué.

Ce partenariat a aussi pour objectif de «mener des chantiers communs sur l’accès au droit», ajoutent-elles. La Licra et la GMP font le constat que «le racisme antimusulman est de plus en plus prégnant et se manifeste visiblement dans la société». Depuis quelques années, la Licra observe que «parmi l’ensemble des faits de racisme ou de discrimination dont (elle) a connaissance via son formulaire de signalement en ligne ou par téléphone, les signalements d’actes antimusulmans (actes à caractère raciste et discriminations) arrivent en tête».  […]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux