Fdesouche

L’Allemagne a reconnu vendredi avoir commis «un génocide» contre les populations des Hereros et Namas en Namibie pendant l’ère coloniale et va verser au pays plus d’1 milliard d’euros d’aides au développement. « Nous qualifierons maintenant officiellement ces événements pour ce qu’ils sont du point de vue d’aujourd’hui : un génocide », a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères.

Il salue dans cette déclaration la conclusion d’un « accord » avec la Namibie après plus de cinq ans d’âpres négociations sur les événements survenus dans ce territoire africain colonisé par l’Allemagne entre 1884 et 1915. Les colons allemands avaient tué des dizaines de milliers d’Hereros et de Namas lors de massacres commis entre 1904 et 1908, considérés par de nombreux historiens comme le premier génocide du XXe siècle.

« À la lumière de la responsabilité historique et morale de l’Allemagne, nous allons demander pardon à la Namibie et aux descendants des victimes » pour les «atrocités» commises, a poursuivi le ministre.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux