Fdesouche

Un demandeur d’asile avait été mutilé à la machette par des compatriotes

Ce 14 août 2019, ce n’était pas la première fois qu’une guerre entre gangs de ressortissants Nigérians s’invitait en terre marseillaise, devant le centre d’accueil des demandeurs d’asile, à Belsunce (1er). Un an auparavant, au même endroit, une cinquantaine de jeunes hommes, portant des habits de couleurs vives mais ostensiblement différentes, s’étaient déjà affrontés à coups de machettes, de poignards, ou encore de haches.Une explosion de violence, aussi soudaine que spectaculaire, qui avait provoqué une forte émotion dans ce quartier accumulant les difficultés. D’autant que les forces de l’ordre peinaient à saisir les ressorts de ces conflits sur fond de rivalités régionales, nées au Nigeria, et s’exportant, par des poussées de fièvre régulières, dans le…

[…]

L’article dans son intégralité sur La Provence

Merci à Tara King



Fdesouche sur les réseaux sociaux