Marine Le Pen / RFI : « Si l’UMP implose, c’est à elle de trouver une place auprès de moi »

Marine Le Pen, présidente du Front National et candidate à l’élection présidentielle, est l’invitée de Mardi politique.

Le mouvement qui est le mien sera le pôle de rassemblement à vocation majoritaire [...] Je serais même prête à faire un gouvernement d’union nationale [...] Il y a des talents partout [...] Je suis dans un état d’esprit de rassemblement de tout le monde. » RFI / Mardi politique – 08/11/2011

« Je me suis fait insulter et menacer sur Fdesouche ! » (Deniaud/RMC)

Dans Carrément Brunet, Laurianne Deniaud (MJS), Benjamin Lancar (UMP) et Edouard Fillias (spécialiste des stratégies digitales) débattent de l’influence d’Internet sur la campagne présidentielle. L’ex-présidente du MJS s’en prend notamment au blog François Desouche.

Le site Fdesouche qui est un réseau caché … qui ne marche même pas caché [...] c’est un réseau extrêmement organisé [...] » – Laurianne Deniaud

 Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen rencontre l’ambassadeur d’Israël à l’ONU (màj)

Addendum : Pour Richard Prasquier, Président du Conseil Représentatif des Juifs de France (CRIF), la « rencontre » de Marine Le Pen avec l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, est un « non-événement« . « Nous ne disons pas, nous, que Marine Le Pen ne représente rien, ce serait absurde. Nous disons que ce qu’elle représente nous inquiète et ne correspond pas aux valeurs que nous défendons » at-il ajouté. Crif

Addendum : Israël évoque “un malentendu”

La rencontre entre l’ambassadeur israélien à l’ONU et la présidente du Front national Marine Le Pen jeudi à New York à l’occasion d’un déjeuner résulte d’un “malentendu”, a déclaré dans la soirée la porte-parole de la mission israélienne. “L’ambassadeur était là-bas en raison d’un malentendu”, a déclaré cette porte-parole, sans vouloir préciser les raisons de ce malentendu. [...]

Le Figaro

 

La présidente du FN a créé la surprise en déjeunant, jeudi à New York, avec l’ambassadeur d’Israël à l’ONU. Elle a déclaré qu’elle espérait que la page du «détail» était tournée.

Le «coup médiatique» a été bien préparé. L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Ron Prosor, était présent au déjeuner qui a réuni aujourd’hui plusieurs diplomates de haut rang autour de Marine le Pen aux Nations-Unis. C’est la première fois qu’un représentant de l’État hébreu rencontre publiquement la présidente du Front national. «Nous apprécions la diversité d’opinions, a déclaré l’ambassadeur d’Israel à la presse au terme de sa rencontre avec Marine le Pen, qui a duré vingt minutes. Nous avons parlé d’Europe et d’autres questions et j’ai beaucoup apprécié la conversation».

L’événement corrige du tout au tout l’impression d’amateurisme qui se dégageait jusqu’alors du déplacement de Marine le Pen aux Etats-Unis. [...]

Le Figaro

Ces Réunionnais qui votent FN (audio)

Venu pour tenter de restructurer une fédération réunionnaise moribonde, le secrétaire national à l’Outre-Mer du Front National, Jean-Michel Dubois, a offert ce mercredi un dernier cours de rhétorique politique aux militants frontistes.

Dans la salle, une poignée de sympathisants venus le soutenir face aux médias. Parmi eux, à l’issu de la conférence de presse, un couple a souhaité témoigner des raisons qui les ont poussés à choisir le parti de Marine Le Pen.

Moi je suis réunionnaise, de père métropolitain et de mère réunionnaise [...] Les Réunionnais commencent à se réveiller à cause de l’immigration clandestine [...] On paie des impôts, on défend ce qui est à nous [...] » Clicanoo.re – 03/11/2011

« Aujourd’hui Marine Le Pen peut siphonner les voix de l’UMP » (Benamou/RMC)

Les GG de RMC analysent le voyage de Marine Le Pen aux Etats-Unis, et mesurent non sans inquiétude la popularité de la présidente du Front national. Avec Franck Tanguy, Pascal Perri, Etienne Liebig et Georges-Marc Benamou.

Ce qui m’importe, c’est de savoir si Marine Le Pen parle anglais [...] » – Franck Tanguy

Ce qui pourrait arriver de pire à Marine Le Pen, ce serait que la Grèce sorte de l’euro, qu’on voit l’effondrement du peuple grec, le retour à une forme de Moyen-âge de l’économie [...] Si demain il y a une catastrophe en Grèce, j’espère que les électeurs, y compris ceux du FN, y réfléchiront. » – Pascal Perri

Image de prévisualisation YouTube

«C’est la gauche qui accepte le mieux les règles du libre-échange»

Dans son livre Leur grande trouille (Ed. Les Liens qui libèrent), le journaliste François Ruffin, fondateur du journal Fakir, prend la défense du protectionnisme. Il dénonce l’ostracisme autour de cette option économique et les ambiguïtés de la gauche antilibérale elle-même à ce sujet.

On observe une alliance objective entre le patronat, qui tire profit du libre-échange, et une extrême-gauche qui renvoie dos à dos celui-ci et le protectionnisme, en faisant miroiter une révolution ouvrière internationale que je souhaite, mais à laquelle je ne crois pas à court ou moyen terme.

Depuis l’écriture de cet ouvrage, Arnaud Montebourg a pris la défense du protectionnisme avec le succès que l’on sait. Sentez-vous le vent tourner ?

Montebourg est devenu un héraut du protectionnisme. Mais, dès le lendemain de la primaire socialiste, le discours dominant est redevenu le même, les partisans du libre-échange sont retombés sur leurs pieds. Montebourg a vu ses idées dénoncées comme proches du nazisme ou du stalinisme. Aucun des principaux candidats ne défendra le protectionnisme en 2012.[…]

Vous expliquez que c’est notamment l’exaltation du «métissage culturel» qui a facilité l’acceptation du libre-échange commercial par la gauche. Du coup, la mise en place du protectionnisme sera-t-elle aussi inséparable d’une revalorisation de la culture nationale ?

Je pense que ça va avec. Moi, je n’ai pas de problème avec l’idée de nation. Ce qui ne veut pas dire qu’elle soit fondée sur la pureté de la race. Certains prônent le métissage tout en condamnant le protectionnisme. D’autres prônent le libre-échange des marchandises, mais le protectionnisme pour les hommes. Pas question de taxer les roulettes en aluminium chinoises, ce serait du fascisme. En revanche, on peut créer des brigades qui vont en Libye ou au Niger pour empêcher l’immigration vers l’Europe. […]

Marine Le Pen a-t-elle joué un sale tour à la gauche en récupérant le discours protectionniste ?

La gauche lui a tout simplement abandonné le terrain. D’où la nécessité de récupérer des outils de politique économique et un discours favorable au monde ouvrier, deux choses délaissées par la gauche.[…]Le protectionnisme, aujourd’hui, relève de l’évidence pour beaucoup de personnes. Raison de plus pour ne pas laisser ce boulevard au Front national.

Libération (Merci à Toto)

Malek Boutih : «Le parti Ennhada ressemble un peu au Front national»

Mardi soir, Malek Boutih, membre du bureau national du Parti socialiste, a commenté sur BFM TV les estimations relatives aux élections tunisiennes. Il a affirmé que la France devra «contraindre» les Tunisiens, non pas au choix de «leur orientation politique» mais au «respect des valeurs démocratiques».

Nous devons les laisser libres jusqu’à une certaine limite…

Saphirnews

La Réunion : Le FN 974 indésirable “chez Doudou”

Les sympathisants de l’Ouest du Front National devaient se retrouver ce dimanche, au Maïdo, au restaurant “Chez Doudou”, pour assister à une conférence de Jean-François Dubois, secrétaire national à l’Outre-mer, en visite dans l’île pour préparer la venue de Marine Le Pen. Il leur faudra trouver un autre point de chute.

Le cuisinier-guitariste [...] a été abreuvé de coups de téléphone hier après l’annonce de cette réunion du Front National à son adresse. Parmi ses interlocuteurs surpris et indignés, des élus de Saint-Paul.

Le FN 974 indésirable chez DoudouUn restaurant très prisé qui ne veut pas du FN (Photo : Office de tourisme de Saint-Paul).

“Doudou” a en effet annulé la réservation pour 80 repas après avoir appris, dans la presse, qu’il s’agissait d’un rassemblement du FN. “Je n’ai rien contre ce parti, justifie-t-il, mais je ne veux pas que mon établissement soit associé à une étiquette politique”. [...]

Clicanoo.re – 27/10/2011

Florian Philippot invité des GG de RMC

Le directeur stratégique de la campagne de Marine Le Pen se montre très à l’aise face aux questions d’Olivier Truchot.

Si les élites ne votent pas Front national, c’est peut-être parce que vous avez tort tout simplement. Elles ont un peu réfléchi, elles ont fait quelques études et elles savent que le FN est une impasse. » – Olivier Truchot

Image de prévisualisation YouTube

M6 / Face à l’actu : Marine Le Pen (vidéo)

Chaque semaine Marc-Olivier Fogiel vous donne rendez-vous sur M6 pour un tout nouveau magazine d’information. En direct, pendant 70 minutes, il recevra ceux qui ont marqué l’actualité de la semaine. Débats, faces à faces, témoignages, Face à l’actu est avant tout un magazine d’interviews avec comme objectif d’aller au fond des choses pour mieux expliquer et comprendre l’actualité qui nous entoure.

Cette semaine Marc-Olivier Fogiel reçoit Marine Le Pen, Présidente du Front National.

Citation de Fdesouche.com à partir de la 19ème minute.

M6 / Face à l’actu – 23/10/2011