Fdesouche

Fin septembre dans un bois situé près de Troyes, à Montgueux, deux femmes ont déclaré avoir été contraintes à des relations sexuelles. Des enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Troyes pour viols et violences avec arme. Un suspect est placé en détention provisoire.

Selon la procureure de Troyes, Julie Bernier, les faits ont eu lieu au cours des nuits du 23 au 24 et du 25 au 26 septembre 2022, dans la commune de Montgueux (Aube), dans un lieu isolé situé en périphérie de l’agglomération troyenne.

“Deux couples ont déclaré avoir été menacés par un individu porteur d’une arme de poing et les deux femmes de ces couples avoir été contraintes à des relations sexuelles. Des enquêtes ont été immédiatement ouvertes par le parquet de Troyes des chefs de viols et violences, infractions commises avec menace ou usage d’une arme“, indique le parquet.

Au terme d’une semaine d’enquête qui tend à démontrer que “ces faits seraient l’œuvre d’une seule personne, un homme a été identifié grâce notamment à son ADN retrouvé sur des prélèvements, avec le concours de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale”.

(…) A l’issue de sa garde à vue, le parquet de Troyes a ouvert une information judiciaire. L’homme, âgé de 22 ans, a été ainsi présenté à un juge d’instruction le 3 octobre 2022. Il a été mis en examen pour viols commis sous la menace d’une arme et violences avec usage ou menace d’une arme. Il a été placé en détention provisoire.

France 3


Fdesouche sur les réseaux sociaux