Fdesouche

25/06/2022

Ce samedi matin, dans un communiqué, le procureur de la République livre des précisions sur ce fait divers. L’homme, se disant né en Égypte​, est âgé de 32 ans. Les jets de pierre ont heurté les wagons et un abri de quai, aucun personnel ni voyageur n’a été blessé​, précise le communiqué.

À ce stade des investigations, aucune volonté de semer la terreur ou l’intimidation ne ressort de son comportement, qui paraît plus constituer un appel à l’aide, de la part d’un homme assoiffé et affamé. Il n’était porteur d’aucune arme ou dispositif dangereux. La piste terroriste est donc écartée.

Concernant d’éventuels antécédents judiciaires du mis en cause : l’intéressé n’a fait l’objet d’aucune condamnation judiciaire par le passé. Il est en situation irrégulière sur le territoire national, et sans adresse fixe connue. Il vient d’être présenté au parquet puis à un juge, et placé en détention provisoire, jusqu’à sa comparution devant le tribunal correctionnel du Mans lundi, sous les qualifications de menaces de commettre un crime ou un délit contre les personnes ou les biens à l’encontre d’agents SNCF dans l’exercice de leurs fonctions, et dégradations de biens publics.

[…]

Ouest-France


23/06/2022

Jeudi 23 juin 2022, en gare du Mans (Sarthe), un homme est descendu sur les voies. Il a crié et jeté des pierres avant d’être maitrisé par des agents de la SNCF.

Vers 9 h, un homme est descendu sur les voies. Il a crié en jetant des pierres sur les abris pour les voyageurs.

Il criait « Allahou akbar »

« On était sur le quai », raconte Anne, qui s’apprêtait à prendre son train pour Rennes. « Ils ont arrêté tous les trains parce qu’un forcené était sur les voies. Il prenait du ballast dans les mains et le jetait violemment contre le matériel SNCF, en direction des quais, où il y avait plein de gens, et en direction du personnel de la sécurité. La police a mis quand même un peu de temps à intervenir. »

« Il était dangereux », ajoute ce témoin de la scène. « Il tenait un discours qu’on ne comprenait pas. Il disait des « Allahou akbar ». »

(…) Actu.fr

(Merci à Adri)


Fdesouche sur les réseaux sociaux