Fdesouche

Et si vous aviez l’opportunité de nommer la prochaine initiative spatiale de l’Union européenne qui apportera l’internet à haut débit à tous les européens, tout en renforçant la cyber-sécurité de l’Union et au-delà ? C’est votre jour de chance ! La Commission européenne est actuellement à la recherche du nom de son nouveau système de connectivité spatiale sécurisée 🛰️ et compte sur votre créativité.

Le concours, organisé sous le patronage des commissaires européens Thierry Breton et Mariya Gabriel (regardez leurs messages vidéo ci-dessous), invite les étudiants de l’UE et des pays de l’Union africaine à proposer un nom illustrant les ambitions politiques de cette nouvelle initiative, de ses objectifs et de son innovation technologique. Le concours est ouvert jusqu’au 31 juillet 🚀.

Cette constellation sera la vôtre, la nôtre à nous tous européens, car elle offrira un accès à internet à haut-débit aux quatre coins de l’Union Européenne. Elle va ainsi mettre fin à ce que l’on appelle les déserts numériques, et va permettre aussi à tous nos concitoyens, toutes nos entreprises, nos chercheurs, de profiter de tout le potentiel qu’offre le numérique et la connectivité. Elle sera également une pionnière technologique puisqu’elle va intégrer les toutes dernières avancées en matière de sécurité – sécurité des transmissions, sécurité des communications, et notamment avec les technologies quantiques. Et puis enfin, c’est un point qui est très important à mes yeux, cette constellation sera aussi un moyen de rapprocher l’Europe de ses voisins et partenaires de longue date, et surtout, surtout, l’ensemble du continent africain.

Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur et à l’Espace

Le concours

Vous pouvez participer individuellement ou en équipe de trois membres maximum.

Les propositions doivent être soumises au plus tard le 31 juillet 2022 via le formulaire en ligne dédié. Vos explications doivent être courtes et précises car vous ne disposez que d’un maximum de 500 caractères pour décrire l’idée derrière votre proposition et démontrer que votre nom mérite de gagner !

L’explication pourra être donnée dans l’une des trois langues de travail officielles de la Commission européenne : l’allemand, l’anglais ou le français.

Un panel d’experts de la Commission européenne et de l’Agence de l’Union européenne pour le programme spatial (EUSPA) évaluera les candidatures à la clôture du concours.

La proposition gagnante sera annoncée dans le courant de l’année par le Commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton. La/le ou les lauréats seront invité(e)s à l’événement de clôture de l’Année Européenne de la Jeunesse, qui aura lieu au Parlement européen à Bruxelles en décembre 2022, ainsi qu’à une journée en immersion au sein des institutions de l’UE

Critères d’éligibilité

Le nom proposé devra:

  • refléter les spécificités de l’initiative de connectivité sécurisée décrites ci-dessous ;
  • être compréhensible par les citoyens européens, quelle que soit leur langue maternelle ;
  • être libre de droit et ne pas être lié à un quelconque droit d’auteur préexistant ;
  • Des points supplémentaires seront attribués aux propositions qui reflètent avec succès la dimension africaine de l’initiative.

Les candidats devront :

  • être citoyens d’au moins un État membre de l’UE, un État membre de l’EEE/AELE, un pays candidat à l’UE ou un État membre de l’Union africaine (UA) ;
  • être inscrits dans une université basée dans l’UE ou dans une université africaine pour l’année scolaire 2021/2022 ;
  • céder à l’Union européenne tous les droits de propriété intellectuelle sur le nom proposé

Considérations relatives aux candidatures :

  • seules les candidatures remplissant l’ensemble des critères ci-dessus seront prises en considération ;
  • chaque étudiant/équipe peut soumettre plusieurs candidatures, chacune avec une seule proposition de nom ;
  • une fois soumise, une candidature ne peut être ni modifiée ni supprimée pour être remplacée par une nouvelle.

À propos du nouveau système de connectivité spatiale sécurisée

Aux côtés de Copernicus et de Galileo, le nouveau système de connectivité sécurisée constituera le troisième pilier de la présence de l’Union dans l’espace, un système spatial de pointe fournissant des services de communication à haut débit et sécurisés en Europe, en Afrique et au-delà.

Ce système spatial innovant aura plusieurs utilisations et avantages.

Tout d’abord, il vise à fournir une connectivité fiable, rentable et ultra-sécurisée pour les communications gouvernementales et commerciales. Ainsi, il permettra de mieux protéger les différentes parties prenantes – entreprises, pouvoirs publics et grand public – contre les menaces cyber et hybrides.

Ensuite, le système assurera la protection des infrastructures critiques, telles que les réseaux d’énergie ou les réseaux de télécommunication. Nous pouvons tous nous rendre compte aujourd’hui à quel point il est important de pouvoir disposer de moyens de communication autonomes et fiables.

Il sera utile pour la surveillance de l’espace maritime et aérien, la gestion des crises ou la télémédecine. Enfin, ce système innovant fournira une connectivité numérique partout dans l’UE, sur le continent africain et dans la région arctique – une Union numérique en pratique.

En bref, ce nouveau projet coche toutes les cases mais il ne lui manque plus qu’un nom pour qu’il puisse voir le jour.

Commission européenne

Site du concours

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux