Fdesouche

L’Union européenne a enregistré en mai une forte hausse des entrées illégales depuis les pays des Balkans occidentaux, a indiqué lundi l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex).

En mai, le nombre de migrants irréguliers détectés dans la région a plus que doublé pour atteindre 12.088“, a indiqué Frontex dans un communiqué, ajoutant que les principaux pays d’origine de ces migrants étaient la Syrie et l’Afghanistan.

Entre janvier et mai 2022, Frontex a enregistré 40.675 traversées illégales via les Balkans occidentaux, soit près de trois fois le chiffre de la même période l’année précédente.

La route des Balkans occidentaux a ainsi représenté près de la moitié du nombre total des 86.420 franchissements illégaux des frontières de l’UE sur janvier-mai, a indiqué Frontex. L’agence n’a pas donné de raison à cette augmentation, mais a ajouté que la plupart des personnes se trouvaient dans la région depuis un certain temps avant de chercher à entrer dans l’Union européenne. Ces chiffres ne comprennent pas les personnes ayant fuit la guerre en Ukraine, a précisé Frontex.

L’agence a noté que, selon ces dernières données, plus de 5,5 millions d’Ukrainiens étaient entrés dans l’UE depuis que la Russie a lancé son invasion en février, une action que Moscou décrit comme une “opération militaire spéciale”.

msn


Fdesouche sur les réseaux sociaux