Fdesouche

Les jours se suivent et se ressemblent pour le commissariat de Carpentras. La lutte contre le trafic de drogue et la violence qui règne dans les quartiers sensibles de la ville, que sont la cité des Amandiers et celle du Pous-du-Plan, occupe les forces de l’ordre et fait gonfler les statistiques des gardes à vue. « De toute façon, c’est toujours lié aux “stups” et aux points de deal », observe une source policière.

Dernière arrestation en date, celle d’un homme de 20 ans. Originaire de Nîmes, il a été arrêté au Pous-du-Plan en début d’après-midi, ce mardi 17 mai. Les policiers sont allés le prendre dans le quartier grâce à un signalement très précis fourni par un homme âgé, violemment agressé dans cette cité vers midi.

La raison ? Celui-ci a tenté de traverser le quartier en voiture sans montrer patte blanche au moment de passer devant les jeunes chargés de la surveillance pour le compte des trafiquants de drogue. La victime a reçu plusieurs pierres sur son véhicule. L’une d’elles est entrée à l’intérieur. Il y a longtemps que de telles agressions n’ont pas été commises contre des personnes lambda dans ce secteur de la ville. Elles rappellent celles, au début de l’année 2021, où plusieurs personnes ont terminé à l’hôpital sous prétexte que les petites mains du réseau de dealers pensaient se trouver en face d’indicateurs de la police.

[…]

Le Dauphiné


Fdesouche sur les réseaux sociaux