Fdesouche

Sandrine Rousseau était de passage à Toulouse dans le cadre d’un grand débat autour des questions féministes dans les cités. Si elle a éludé les questions sur son éviction de l’équipe de campagne de Yannick Jadot, l’écoféministe a partagé sa vision de l’écologie politique actuelle pendant la conférence. 

(…) Après Nora Hamadi, journaliste, et Yamina Aissa Abdi, co-fondatrice de l’association Izards Attitude, qui ont raconté leurs parcours inspirants, place à la « femme blanche et bourgeoise », comme l’a appelé Tayeb Cherfi en clin d’œil à l’un de ses tweets.

(…) Au fil des phrases déclamées avec un large sourire, le discours s’est politisé. «La peur des femmes est organisée politiquement, a-t-elle assuré. Je le sens bien quand je prends la parole et que certains disent « sa parole n’est pas légitime » que c’est un acte de domination »

(…) Pendant la conférence, elle a tout de même confié son rêve d’une “écologie plus sociale et populaire, pas une écologie de riche”. « Ça me déprime de faire de la politique dans des groupes du Ku Klux Klan. Je veux faire de la politique avec des visages de toutes les couleurs”. Une sortie comme elle en a le secret. Une de celles qui lui valent d’être persona non grata à la distribution de tracts des militants EELV ce dimanche, sur le marché Cristal, près de Jeanne-D’Arc.

(…) La Dépêche  


Fdesouche sur les réseaux sociaux