Fdesouche

L’Allemagne prévoit de fournir à l’Ukraine 2 700 missiles antiaériens Strela supplémentaires. Ils proviennent des stocks de l’Armée nationale populaire (ANV) de la RDA.

La grande question : Sont-ils toujours bons du tout ?

Cent fois non ! Comme le “Spiegel” l’a découvert, 700 missiles dans la livraison ne sont plus opérationnels. Moyens : L’approvisionnement en armes a diminué de près d’un tiers.

Quel embarras pour le gouvernement fédéral!

Les fusées ont également au moins 35 ans et ont été bloquées en 2012. Raison : “Microfissures dans la charge propulsive de la munition, ce qui a entraîné une corrosion/oxydation.”

︎ Particulièrement embarrassant : Selon “Spiegel”, les caisses en bois dans lesquelles les roquettes sont stockées étaient si moisies en novembre que les soldats de la Bundeswehr n’ont été autorisés à entrer dans les installations de stockage qu’avec un équipement de protection.

Avant que les fusées “Strela” ne soient remises à l’Ukraine, des experts de l’Office fédéral de l’équipement doivent vérifier le matériel. Le Conseil fédéral de sécurité doit encore approuver la livraison.

Samedi, le gouvernement fédéral a décidé de livrer le plus rapidement possible 1 000 armes antichars et 500 missiles sol-air “Stinger” des stocks de la Bundeswehr à l’Ukraine.

Les armes (“Stinger” et grenades propulsées par fusée) sont ensuite arrivées mercredi en Ukraine. En outre, les partenaires de l’OTAN, les Pays-Bas et l’Estonie, ont été autorisés à fournir à l’Ukraine des armes provenant de la production allemande ou des stocks est-allemands.

Bild.de


Fdesouche sur les réseaux sociaux