Fdesouche

04/02/2022

L’ancien pair travailliste Nazir Ahmed a été emprisonné pour cinq ans et six mois après avoir été reconnu coupable de délits sexuels sur deux enfants dans les années 1970.

L’homme de 64 ans, qui a quitté la Chambre des Lords mais conserve le titre de Lord Ahmed of Rotherham, a été reconnu coupable en janvier par la Cour d’assises de Sheffield d’agression sexuelle grave sur un garçon âgé de 11 ans à l’époque, et de deux tentatives de viol sur une fille, alors qu’il était adolescent.

Vendredi, le juge Lavender a déclaré à Lord Ahmed : “Vos actes ont eu des effets profonds et durables sur la fille et le garçon, qui ont vécu avec ce que vous leur avez fait pendant 46 à 53 ans.

[…]

The Guardian


06/01/2022

Lord Ahmed de Rotherham a été reconnu coupable d’une agression sexuelle grave sur un garçon et de la tentative de viol d’une jeune fille.

La Sheffield Crown Court a appris que les abus sexuels répétés avaient eu lieu à Rotherham lorsqu’il était adolescent.

L’homme de 64 ans, qui a comparu sous son vrai nom de Nazir Ahmed, avait nié les accusations.

Au cours du procès, le procureur Tom Little QC a déclaré à la cour que Lord Ahmed avait tenté de violer la jeune fille au début des années 1970, alors que l’accusé avait 16 ou 17 ans mais qu’elle était beaucoup plus jeune.

L’agression du garçon, qui avait moins de 11 ans à l’époque, a également eu lieu à la même époque. […]

Lord Ahmed a été inculpé ainsi que ses deux frères aînés, Mohammed Farouq, 71 ans, et Mohammed Tariq, 65 ans, mais tous deux ont été jugés inaptes à être jugés.

Tous deux avaient été accusés d’attentat à la pudeur sur le même garçon que Lord Ahmed.

Bien que les hommes n’aient pas eu à subir de procès pénal, les jurés ont conclu qu’ils avaient bien commis les actes présumés après avoir entendu les preuves dans cette affaire.

Lord Ahmed, qui a été condamné à l’issue d’un nouveau procès, a démissionné de la Chambre des lords en novembre 2020 après qu’un rapport du comité de déontologie eut conclu qu’il avait exploité sexuellement et émotionnellement une femme vulnérable qui avait demandé son aide. […]

Le rapport a fait de lui le premier pair à faire l’objet d’une recommandation d’expulsion, mais il a démissionné avant que cette mesure ne soit appliquée. […]

Le juge, M. Justice Lavender, a libéré Lord Ahmed sous caution pour qu’il comparaisse devant le même tribunal pour le prononcé de la sentence le 4 février.

BBC


Fdesouche sur les réseaux sociaux