Fdesouche

ENTRETIEN. Démographe et anciennement chercheuse à l’Institut national d’études démographiques (Ined), Michèle Tribalat s’attaque dans son dernier livre (Immigration, idéologie et souci de la vérité, éd. L’Artilleur) aux petits et gros détournements idéologiques au sujet de l’immigration. Nous l’avons interrogée à ce sujet. Retrouvez ses analyses sur : http://www.micheletribalat.fr/ 

Front populaire : Tout au long de votre ouvrage, vous faites référence à une « élite du bon goût » en matière d’immigration. Qui visez-vous exactement ?

Michèle Tribalat : Je vise journalistes, intellectuels, chercheurs et politiques qui cherchent à tout prix à démentir et à ridiculiser les perceptions communes des gens ordinaires sur la question de l’immigration. Ils se font fort de démontrer, par tous moyens, que ces gens se trompent et manquent de goût parce qu’ils soutiennent des opinions qu’ils jugent moralement inacceptables. Je ne prétends pas, ce faisant, que ces perceptions communes décrivent précisément la réalité telle qu’elle est. Mais je prétends que tous les moyens ne sont pas bons et qu’il n’est pas sain, en démocratie, que …

(…) Front Populaire

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux