Fdesouche

Les crises humanitaires continuent d’augmenter dans le monde. Alors que les conflits et la violence sont à l’origine des principaux besoins humanitaires, la situation est de plus en plus souvent aggravée par des catastrophes naturelles, telles des sécheresses ou des inondations, alimentées par le changement climatique et la dégradation de l’environnement. Pour aider les populations les plus touchées dans le monde, la Commission a adopté son budget humanitaire annuel initial pour 2022, qui s’élève à 1,5 milliard d’euros. […]

L’aide humanitaire de l’UE en 2022 sera répartie comme suit :

  • 469 millions d’euros seront alloués à l’Afrique subsaharienne pour venir en aide aux victimes de la crise alimentaire et nutritionnelle exacerbée par le conflit au Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie et Niger) ainsi qu’aux personnes déplacées en raison des violences en République centrafricaine, dans le bassin du lac Tchad (Tchad, Cameroun et Nigeria), au Soudan du Sud et dans la Corne de l’Afrique (Djibouti, Éthiopie et Kenya). Ce montant permettra aussi de répondre aux besoins des populations touchées par le conflit de longue durée en République démocratique du Congo;
  • 351 millions d’euros seront alloués au Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord pour lutter contre la crise en Syrie et répondre aux besoins des réfugiés dans les pays voisins au Moyen-Orient, ainsi que pour faire face à la situation critique au Yémen;
  • 152 millions d’euros serviront à financer des projets en Europe du Sud-Est et dans le voisinage européen, pour faire face aux crises en Ukraine, dans les Balkans occidentaux et dans le Caucase, ainsi que pour remédier aux effets de la crise syrienne en Turquie;
  • 188 millions d’euros seront utilisés pour continuer d’aider les populations les plus vulnérables d’Asie et d’Amérique latine. En Asie, il s’agit notamment de faire face à la crise afghane et à celle des Rohingya (Bangladesh et Myanmar/Birmanie). En Amérique latine, l’UE continuera d’apporter son aide aux victimes des crises au Venezuela et en Colombie, ainsi qu’en Haïti;
  • les 370 millions restants seront utilisés pour faire face à des crises imprévues ou à des exacerbations soudaines de crises existantes, ainsi que pour financer d’autres actions.

Les fonds serviront également à aider les populations vulnérables des pays sujets aux catastrophes à mieux se préparer à affronter divers risques naturels comme les inondations, les incendies de forêt, les tremblements de terre et les cyclones.

Dans l’ensemble des régions, 10 % des fonds seront affectés à l’éducation dans les situations d’urgence afin de permettre aux enfants et aux jeunes de poursuivre leur scolarité.

Contexte

Depuis 1992, l’Union européenne fournit une aide humanitaire dans plus de 110 pays, dont bénéficient des millions de personnes dans le monde chaque année. L’aide de l’UE est rigoureusement fournie par l’intermédiaire d’organisations humanitaires partenaires, dont les agences des Nations unies, des organisations non gouvernementales et des organismes de la Croix-Rouge, qui ont signé des accords de partenariat avec l’Union européenne. Celle-ci suit de près l’utilisation qui est faite des fonds de l’UE grâce à son réseau mondial d’experts humanitaires, et elle a mis en place des règles strictes pour s’assurer que les fonds alloués sont utilisés à bon escient.

En 2021, la Commission européenne a publié une communication proposant de renforcer l’impact humanitaire mondial de l’Union européenne pour faire face à la forte augmentation des besoins humanitaires, amplifiés par la pandémie de COVID-19. La communication propose une série d’actions clés pour accélérer la fourniture de l’aide humanitaire en développant la base de ressources, en soutenant un environnement plus propice aux acteurs humanitaires et en s’attaquant aux causes profondes des crises dans le cadre de l’approche de l’«équipe d’Europe» et d’une approche associant efficacement l’aide humanitaire, le développement et la paix. Elle met un accent renouvelé sur le droit international humanitaire (DIH) et a également pour objectif de lutter contre les conséquences humanitaires dramatiques du changement climatique.

Communiqué de presse de la Commission européenne du 17 janvier 2022 / en anglais

Service de l’UE à la Protection Civile et Operations d’Aide Humanitaire Européennes

Liste des ONG certifiées partenaires humanitaires de l’UE pour la période 2021-2027 (version du 11 novembre 2021)

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux