Fdesouche

Un collectif de citoyens a en outre déposé au Conseil d’État un référé-liberté pour le retrait de ces vidéos, «en raison de l’atteinte grave portée à la dignité humaine». «Nous sommes stupéfiés que ces clips aient pu être validés par le CSA et la Commission de contrôle de la consultation», a déclaré ce collectif, décrivant «un racisme décomplexé». «C’est pour le moins, une essentialisation de la population océanienne réduite globalement à des mangeurs d’ignames regardant des télénovelas et s’exprimant de manière simplette», a de son côté réagi Joël Kasarhérou, leader du mouvement Construire autrement.

www.lefigaro.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux