Fdesouche

La semaine dernière, de hauts responsables du contre-espionnage américain ont mis en garde tous les bureaux de la C.I.A. et leurs bases du monde entier sur l’inquiétant nombre d’informateurs étrangers espionnant pour les États-Unis qui ont été capturés ou tués, ont confié des personnes familières de ce problème.

[…] Ces dernières années, les services de renseignement adverses de pays comme la Russie, la Chine, l’Iran et le Pakistan ont traqué les sources de la C.I.A. et, dans certains cas, les ont transformées en agents doubles. […]

Reconnaissant que le recrutement d’espions est une activité à haut risque, le message soulève les problèmes dont l’agence a souffert ces dernières années, notamment un manque de savoir-faire, une trop grande confiance dans les sources, une sous-estimation des services de renseignement étrangers et un recrutement trop rapide d’informateurs sans prêter suffisamment d’attention aux risques potentiels en matière de contre-espionnage – un problème que le message qualifie de “priorité à la mission sur la sécurité”.

Le grand nombre d’informateurs compromis ces dernières années a également démontré les prouesses croissantes d’autres pays qui utilisent des innovations telles que les scans biométriques, la reconnaissance faciale, l’intelligence artificielle et les outils de piratage pour suivre les mouvements des agents de la C.I.A. afin de découvrir leurs sources. […]

New York Times


Fdesouche sur les réseaux sociaux