Fdesouche

Elle a des millions de fans qui l’adorent. Elle vaut des milliards de dollars. Mais Pékin a pratiquement effacé l’actrice Zhao Wei de l’histoire. Et ils ne veulent pas dire pourquoi.

Publicité

Le nom de Zhao ne sera pas immortel. Toute son existence sur Internet a été effacée.

Tous les feuilletons et les émissions de chat dans lesquels elle apparaît ont disparu des principaux sites de streaming en ligne chinois. Son nom n’apparaît même plus en ligne pour les films dans lesquels elle joue.

Les discussions sur les réseaux sociaux sur les raisons de cette disparition sont censurées.

Zhao Wei a connu la célébrité à la fin des années 1990 dans la série télévisée la plus populaire de l’histoire de la Chine, My Fair Princess. Depuis lors, elle est passée du statut d’actrice de premier plan à celui de réalisatrice, de chanteuse pop et de femme d’affaires.

Cette réussite, sous la politique d'”ouverture” de la Chine du président Deng Xiaoping et l’adoption des incitations à l’entreprise privée, a rendu Zhao très riche.

Mais son empire commercial a connu des difficultés sous Xi Jinping. Zhao a été accusée d’être antipatriotique pour avoir engagé un acteur taïwanais pour jouer un acteur principal dans un film de 2016. Pékin avait fait annuler ce choix.

Peu après, les acquisitions commerciales de Zhao ont commencé à faire l’objet d’un examen minutieux sur le plan réglementaire et fiscal. Le mois dernier, une agence de relations publiques dont elle est propriétaire s’était retrouvée mêlée à un scandale nationaliste après que l’un de ses clients – l’acteur Zhang Zhehan – eut pris un selfie lors d’une visite au sanctuaire Yasukuni dédiés aux Japonais morts pendant la guerre.

[…]

La suite sur le site d’information australien news.com.au


Fdesouche sur les réseaux sociaux