Fdesouche

Marine Le Pen promeut le film BAC Nord contre le « show médiatique de Macron » à Marseille

Dans un tweet posté le 1er septembre, la présidente du Rassemblement national encourage ses partisans d’aller voir le polar phocéen de Cédric Jimenez. Une tentative de récupération de cette fiction qui, selon elle, montre une «terrible réalité» à combattre.

Publicité

À bas bruit, la polémique enflait. Jusqu’à ce que Fiachra Gibbons, journaliste irlandais à l’AFP, ne verbalise celle-ci lors de la présentation de BAC Nord à Cannes, en juillet. «Tout d’abord félicitations, c’est un super film, très, très, très fort», a-t-il commencé. Avant de déclencher les hostilités : «Mais il y a une chose qui m’a gêné: nous sommes dans une année d’élection. Moi, j’ai vu [ce film] avec un œil d’étranger et je me dis : “Oh, peut-être que je vais voter Le Pen après ça.”» Rires – jaunes – dans la salle de presse.

(…) Gibbons a ensuite férocement attaqué la vision prétendument française de ces territoires décris, selon lui, comme des «zones hors civilisation», reprochant au réalisateur, Cédric Jimenez, de présenter les gens de cités comme «des bêtes».

(…) Avec bientôt un million d’entrées, BAC Nord reste l’un des plus importants succès de l’été. Quant à Cédric Jimenez, qui ne s’attendait certainement pas à cette contre-publicité, le cinéaste travaille déjà sur un nouveau film, Novembre, avec à l’affiche Jean Dujardin. Un film consacré à l’intervention, le 13 novembre 2015, de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) au Bataclan.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux