Fdesouche

Lannion. Il avait tabassé sa femme, “reconnue” dans une vidéo porno 

[…]

Malgré le voile porté en permanence par la jeune femme, les traces de coups restent particulièrement visibles. La barrière de la langue est certes un problème, mais le constat de l’urgentiste sera éloquent :  les traces de coups, œdèmes et les marques de strangulations sont profondes et caractérisées. Elles justifieront  une ITT de 31 jours  signée par le médecin. 

Publicité

« Par inadvertance », il avait cliqué sur un site porno

A la barre le prévenu est consterné. C’est un jaloux, doublé d’un impulsif. Alors quand par inadvertance, au détour d’un clic de souris malencontreux, il reconnaît sa femme sur un site pornographique, toute souriante et dans des postures qui ne laissent planer aucun doute.

Il a beau ne pas bien comprendre les quelques phrases d’un dialogue très limité, il réalise très vite qu’elle ne participe pas à une émission de remise en forme.

Quelques différences anatomiques l’ont fait douter 

La trahison supposée laissera des multiples traces sur le corps de la victime. Mais à force d’explications, de jurons et de coups, il finira par comprendre que tout compte fait,  il y a peut-être méprise. Quelques différences anatomiques le font douter et après réflexion il se rendra à l’évidence. Mea culpa, l’erreur est humaine…

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Trégor


Fdesouche sur les réseaux sociaux