Fdesouche

« Au nom d’Allah, allume-le » : 40 jeunes attaquent une patrouille à Bonneuil-sur-Marne, l’auteur du tir de mortier qui a brûlé un policier a été arrêté, il « s’apprêtait à fuir au Mali » (MàJ)

03/08/2021


01/08/2021

Un jeune de 16 ans a été interpellé et placé en garde à vue ce dimanche. Il est soupçonné d’être l’auteur du tir de mortier qui a brûlé un policier dimanche dernier à Bonneuil-sur-Marne. 

Publicité

(…) L’adolescent a été arrêté ce matin à Paris alors qu’il était “en train d’organiser sa fuite pour un pays d’Afrique de l’Ouest”, a appris l’AFP de source policière. Le jeune homme est déjà connu des services de police pour avoir tiré au mortier d’artifice et réside à Bonneuil-sur-Marne.  

(…) Cinq jeunes de 14 à 16 ans ont été placés en garde à vue puis remis en liberté mardi, tandis qu’un jeune homme de 16 ans a été mis en examen mercredi pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique en bande organisée. Les investigations se poursuivent pour identifier d’autres participants “actifs” sur un total d’une “quarantaine de jeunes” réunis au moment des faits. 

France Bleu


29/07/2021

Il s’est d’ailleurs vanté de son acte devant des policiers chargés de son transfert au tribunal, confie une source policière à Valeurs actuelles

Valeurs Actuelles


Un adolescent âgé de 16 ans a été mis en examen ce mercredi suite à l’attaque aux mortiers d’artifice visant une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC), à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), dimanche soir. Il a été écroué. Cinq autres mineurs ont été remis en liberté à ce stade des investigations.

(…)

Le fonctionnaire brûlé a raconté au Parisien le moment de l’attaque qui aurait pu lui causer des blessures bien plus graves. « Un garçon tire un mortier vers notre véhicule. Je tente de nous extraire de la rue. Mais le jeune revient, passe le canon du mortier par ma fenêtre entrouverte et vise ma tête. Il est allumé, je sais que 6 ou 8 cartouches vont donc exploser à la suite », décrit-il. « Je me dis que je vais y passer. J’ai le réflexe de me jeter sur le passager avant ».

« Les collègues ont les oreilles touchées. Les jeunes tirent à nouveau des mortiers en notre direction. Alors on remonte en voiture et on parvient à partir », poursuit-il. « De la fumée sortait de derrière mon dos. J’ai crié à mes collègues : Je brûle ! Je brûle ! ». Les policiers se sont arrêtés un peu plus loin et les sapeurs-pompiers ont pris en charge le trentenaire, lui expliquant que sa blessure était grave. « Je suis brûlé au 2e degré sur une plaie de 38 cm de long et 13 de haut », déplore le policier. « Le médecin des urgences m’a dit que je n’étais passé pas loin du 3e degré avec greffe de peau. Si le mortier avait touché directement mon dos, ma colonne aurait explosé ».

Actu 17


28/07/2021

Un jeune de 16 ans, soupçonné d’avoir participé dimanche à la prise à partie violente de policiers à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) avec des mortiers d’artifice, devait être présenté à un juge mardi soir en vue de son éventuelle mise en examen ce mercredi 28 juillet, a indiqué le parquet de Créteil.

Cinq autres jeunes âgés de 14 à 16 ans, qui avaient aussi été placés en garde à vue, ont été remis en liberté. «On n’a pas réuni à ce stade d’indices graves et concordants contre eux», a expliqué le parquet, sollicité par l’AFP.

«Les investigations se poursuivent pour identifier l’ensemble des participants», a ajouté le parquet, précisant ne pas encore connaître le nombre de «participants actifs» sur un total d’une «quarantaine de jeunes» réunis au moment des faits.

Le Figaro


Le Parisien – 28 Juillet 2021

Le Parisien


26/07/2021



« Un combat de boxe clandestin avait lieu dans le secteur lorsque la patrouille de police est arrivée »

Le Parisien – 26 Juillet 2021

25/07/2021


Les policiers ont été agressés par une quarantaine d’individus et ont essuyé des tirs de mortiers d’artifice, lors d’une intervention à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) ce dimanche soir. Un policier a été brûlé et transporté à l’hôpital. Deux suspects ont été interpellés.

C’est au cours d’une intervention vers 19 heures qu’un équipage de police de la brigade anticriminalité (BAC) de Créteil a été pris pour cible par une quarantaine d’individus, dans la rue des Clavizis, à Bonneuil-sur-Marne.

Les agresseurs ont tiré des mortiers d’artifice sur le véhicule de police. L’un aurait pénétré à l’intérieur, provoquant un début d’incendie. Un brigadier de police a été brûlé au niveau du dos selon nos informations. « Il a été brûlé au deuxième degrés », précise une source policière. La victime a été conduite à l’hôpital et son état n’inspire pas d’inquiétudes. Deux autres policiers souffrent d’acouphènes selon cette même source.

Actu17



Fdesouche sur les réseaux sociaux