Fdesouche
Territoire de Belfort Jeune déficient intellectuel tondu et frappé : ils diffusent les vidéos et provoquent l’indignation

Belfort (90) : un déficient intellectuel tondu et frappé, ses agresseurs lui auraient fait boire leur urine et l’auraient brulé en direct sur Snapchat (MàJ : 3 interpellations)

17/06/2021

Trois mineurs ont été déférés ce jeudi matin au parquet mineurs de Melun, accusés d’avoir roué de coups un homme de 24 ans souffrant d’un lourd handicap mental en octobre dernier à Dammarie-les-Lys. Une agression gratuite selon les premiers éléments de l’enquête.

[…]

Les policiers du commissariat d’agglomération de Melun Val de Seine ont multiplié les investigations pour tenter d’identifier et de retrouver les agresseurs. D’autant que la victime n’a pas pu être entendue du fait de son handicap. Leurs efforts ont fini par payer. Mercredi matin, ils ont procédé à l’interpellation de leurs trois suspects, trois mineurs âgés entre 16 et 17 ans domiciliés à Dammarie-les-Lys. Placés en garde à vue pour violences volontaires en réunion sur personne vulnérable, ils ont juste reconnu leur présence sur les lieux mais ils ont largement minimisé les faits selon un proche du dossier. Ils ont été déférés ce jeudi au parquet mineurs du tribunal judiciaire de Melun.

Le Parisien


04/02/2021

Quatre jours après l’agression de Steven, jeune handicapé originaire du Territoire de Belfort, ses parents ont tenu, mercredi, à prendre la parole, pour “agir, pour que tout cela cesse“. Le jeune garçon de 22 ans a été frappé et humilié par un groupe de jeunes qui ont partagé la vidéo sur les réseaux sociaux. 

La mère de Steven n’arrive pas à parler de son fils, les larmes montent trop vite. Le père, Michel, est partagé entre la rancoeur et la colère. Son fils, après être passé par une période de déni, est aujourd’hui meurtri : “Au début il me disait que c’était pas grave. Puis mercredi matin, devant la psychiatre, il a eu un gros contrecoup. Il a pris un gros coup de massue, il dit qu’il a l’impression d’avoir vécu un attentat, qu’il allait mal finir. Il a quelques marques sur la figure, ils l’ont rasé, il a quand même été attaché. Je vous dis franchement, on le vit très mal“.

France Bleu


01/02/2021

Dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs jeunes ont humilié l’une de leurs connaissances et diffusé les images insoutenables sur internet. Une enquête a été ouverte ce lundi matin et confiée à la brigade de recherches de Belfort.

Les images sont insoutenables. Dylan (*) est assis, impuissant, le regard dans le vague. Autour de lui, plusieurs personnes, debout, viennent à tour de rôle le frapper au visage. Dylan, pour toute défense, lance quelques « arrête ! » du bout des lèvres, sans que le déluge de coups ne prenne fin. Autour de lui, on éclate de rire face au visage rouge écarlate, tuméfié, de la victime.

Ils l’auraient brûlé, puis fait boire leur urine

Le pire est toutefois à venir. Dans une autre vidéo, alors qu’il semble assoupi sur un canapé, Dylan reçoit de nouveaux coups avant qu’un de ses agresseurs, muni d’un rasoir et à visage découvert, vienne lui tondre une partie des cheveux. « Comme ça, tu auras une coupe propre », ironise une autre personne présente dans la pièce.

Alerté, le député LR du Territoire de Belfort, Ian Boucard, a signalé ces faits aux autorités, qui se sont immédiatement emparées du dossier. D’après nos informations, Dylan aurait subi d’autres sévices. Ses agresseurs l’auraient brûlé avec un mégot de cigarette, mais également, comble de l’horreur, fait boire leur propre urine. Mineurs pour certains, ils seraient originaires de communes de la couronne belfortaine : Dorans, Novillars, Bavilliers, Offemont et Petit-Croix.

www.estrepublicain.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux