Fdesouche

Mardi à Vesoul, au terme de deux jours de procès, Ramzi Ouechtati a écopé de dix ans d’emprisonnement pour le viol d’une sexagénaire lourdement handicapée, en août 2019 à Belfort.

(…)

Le Belfortain de 40 ans était jugé pour viol sur une personne vulnérable, en l’occurrence une sexagénaire handicapée à 80 %. En août 2019, alors qu’il était sorti de prison depuis quelques jours à peine, l’accusé s’était rendu à Belfort au domicile d’un collègue de travail. Pendant que ce dernier prenait une douche, il avait sympathisé avec une voisine, laquelle lui avait offert un café. C’est à ce moment-là qu’il lui avait imposé une fellation d’une extrême violence, avant de menacer de la tuer et de prendre la fuite.

Ramzi Ouechtati, qui compte une vingtaine de condamnations à son casier judiciaire, sera aussi prochainement jugé par la cour d’assises de Besançon pour une autre affaire de viol.

L’Est Républicain


Fdesouche sur les réseaux sociaux