Fdesouche

Ivry-sur-Seine (94) : Marjorie, 17 ans poignardée à mort par Alvin M., 14 ans – « de type africain » connu de la police -, à la suite d’un conflit sur Snapchat (MàJ : il est mis en examen pour meurtre)

17/04/2021

L’adolescent de 14 ans suspecté d’avoir poignardé mortellement Marjorie, 17 ans, à Ivry-sur-Seine, a passé sa première nuit en prison. Il a été placé en détention provisoire et mis en examen pour meurtre. 

(…) La mère de la victime, Odile Gentil, parle toujours d’une mort sans raison, et d’une douleur effroyable. “Quelle sera sa peine ? Le strict minimum parce qu’il mineur ? Mais toute personne doit payer. Ce n’est pas normal qu’on prenne la vie de quelqu’un comme ça“, a-t-elle déclaré le lendemain de la mort de sa fille. Une marche blanche devrait avoir lieu le week-end prochain, en mémoire de Marjorie. Voir les commentaires

Franceinfo


15/05/2021

« Ma fille n’était pas une délinquante, elle allait passer son bac », assure sa maman. Keïra et Aicha, 14 ans, deux amies de la petite sœur de Marjorie assurent que le suspect « avait créé un groupe Snapchat le matin même » au sujet de la petite sœur de l’adolescente.

« Marjorie n’a pas apprécié qu’on parle mal de sa petite sœur. Elle est venue en bas de la tour », où vit le père du suspect, et « a frappé » le jeune homme. « Il est remonté chez lui, a pris un couteau et l’a plantée en plein cœur », décrivent ces jeunes filles d’un ton détaché.

Le suspect est quelqu’un « d’un peu excité, qui se fait beaucoup remarquer, c’est un peu la star de la cité », poursuivent-elles. Selon elles, « il avait été exclu l’année dernière du collège ». La police judiciaire du Val-de-Marne est en charge de l’enquête.

Le Parisien


Selon une source policière, c’est plus précisément un groupe Snapchat réunissant plusieurs autres jeunes qui aurait été créé contre le garçon de 14 ans. Les membres de ce groupe, dont la victime, se seraient alors rendu dans la cité Hoche, chez le jeune garçon, pour le confronter. Le jeune homme serait alors reparti chez son père, y aurait pris un couteau, et serait revenu vers les autres jeunes. C’est à ce moment-là que la jeune fille aurait été atteinte d’un coup de couteau au coeur. Le procureur et la police criminelle se sont immédiatement rendus sur place.

Dans la soirée de vendredi, selon nos informations, le jeune homme de 14 ans, auteur des coups de couteau, a été interpellé à Massy (Essonne), au domicile de sa mère.

Valeurs Actuelles


14/05/2021

L’auteur présumé des coups, «de type africain et né en 2006», est âgé de 15 ans. L’homicide serait lié à une rivalité née sur les réseaux sociaux. Le suspect, connu des services de police, aurait dit, après une dispute suivie d’une bagarre avec l’adolescente: «ça ne va pas se finir comme ça !» Il a été interpellé à au domicile de sa mère, à Massy.

Née en 2003, la victime est «décédée vers 17 heures» après avoir reçu au moins un coup de couteau en plein coeur, nous assure-t-on. La police judiciaire du Val-de-Marne est en charge de l’enquête.

Le maire PCF d’Ivry-sur-Seine, Philippe Bouyssou a indiqué à l’AFP que la victime avait «voulu tenter une médiation entre le jeune homme qui s’en était pris violemment à la petite soeur de l’adolescente sur les réseaux sociaux»

Le Figaro


Les faits se sont déroulés dans le quartier sensible de Hoche.

A l’origine du drame, une rivalité qui aurait démarré sur les réseaux sociaux avant que le suspect ne rencontre sa victime présumée au pied des immeubles, selon une source proche de l’enquête. La police judiciaire du Val-de-Marne est chargée de l’enquête.

France Bleu


Une adolescente de 17 ans a été tuée à coups de couteau ce vendredi dans le Val-de-Marne, a appris BFMTV de source policière, confirmant une information de l’Agence France-Presse (AFP).

Les faits sont survenus à Ivry-sur-Seine. L’auteur présumé des coups de couteau, âgé de 15 ans, est en fuite.

BFMTV


Fdesouche sur les réseaux sociaux