Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

A quelques jours des élections régionales, un texte signé par des directeurs de lieux culturels, des plasticiens, des chefs d’entreprises, des architectes… dont  Macha Makeïeff (directrice de La Criée, Théâtre national de Marseille), Françoise Nyssen (présidente du Festival d’Avignon).) ou encore Charles Berling (directeur de Châteauvallon-Liberté, scène nationale), affirme que « la culture, la liberté d’entreprendre ou d’association et l’éducation ne sont pas compatibles avec les idées extrémistes du Rassemblement national».

Nous, acteurs du monde de la culture, chefs d’entreprises, entrepreneurs, militants associatifs, et citoyens, sommes à un tournant de la vie de notre région Sud. Nous, enfants de la Méditerranée, natifs ou immigrés de Provence, des Alpes, de la Côte-d’Azur, sommes déterminés à nous faire entendre, au-delà du brouhaha des petites batailles et des enjeux partisans qui assombrissent cette campagne électorale. Nous, citoyens et bâtisseurs de notre territoire, ne nous trompons pas de combat. Nous sommes sur le fil. L’élection qui nous attend est aussi précieuse et unique que les précédentes.

Pourtant, le scrutin des 20 et 27 juin prochains est immensément plus inquiétant, immensément plus injuste. Parce qu’il laisse planer une ombre populiste et antirépublicaine dont nous ne voulons pas, et parce que notre avenir peut se jouer dès le premier tour, nous privant ainsi d’une voix hurlant notre refus. Ce qui se jouera le jour du premier tour, ce n’est pas une élection nationale, antichambre des présidentielles ou laboratoire des alliances et accords plus ou moins artificiels de partis nationaux.  […]

Si l’Histoire n’avait pas laissé quelques « détails », le doute eut été questionnable. Non, la culture, la liberté d’entreprendre ou d’association et l’éducation ne sont pas compatibles avec les idées extrémistes du Rassemblement national. Ils en sont l’annihilation. Les exemples sont nombreux, et il apparaît aujourd’hui nécessaire de rappeler que nombre d’extrémistes ont été portés au pouvoir en Europe par l’expression d’un rejet. […]

Nouvel Obs

LES SIGNATAIRES

Jean-Pierre Blanc, directeur de la Villa Noailles.

François Halard, photographe.

Ora Ito, designer.

India Madhavi, architecte.

Pascale Siegrist Mussard, présidente de la Villa Noailles.

Olivier Amsellem, photographe.

Daniel Benoin, metteur en scène et acteur.

Olivier Tarrazi, chef d’entreprise.

Gérard Leseur, chef d’entreprise.

Marta Gili, directrice de l’Ecole nationale supérieure de la photographie (Arles).

Gabriel Rebourcet, écrivain.

Xavier Descamps, chef d’entreprise.

Olivier Lieutaud, chef d’entreprise.

Michel Rostain, écrivain.

Patrick Saut, Domaine de Manville.

Xavier Ouvrard, président des Théâtres du Gymnase et des Bernardines (Marseille).

Alain Lombard, directeur de la Collection Lambert.

Dominique Bluzet, directeur des Théâtres du Gymnase, des Bernardines, du Jeu de Paume, et du Grand Théâtre de Provence.

Macha Makeïeff, directrice de La Criée, Théâtre national de Marseille.

Muriel Mayette, directrice du Théâtre national de Nice.

Charles Berling, directeur de Châteauvallon-Liberté, scène nationale.

Françoise Baudisson, présidente de Châteauvallon.

Cyprien Fonvielle, président de Neede Méditerranée.

Nathalie Rocailleux, directrice d’établissement d’utilité sociale et de protection des personnes.

Claudine Richard, présidente CIDFF Var.

David Sussmann, fondateur de Pure Ocean.

Eric Wendling, chef d’entreprise.

Franck Recoing, chef d’entreprise.

Jacqueline Franjou, présidente du Festival de Ramatuelle.

Enzo Rossada, architecte.

Baptiste Rossi, écrivain.

Jean-Louis Grinda, Chorégies d’Orange.

Martine Bedin, architecte.

Patrick Ranchain, directeur scène du Bois de l’Ausne.

Patrick Bouchain, architecte urbaniste.

Pierre Yovanovitch, architecte d’intérieur.

Thomas Mailaender, photographe.

Marion Mailaender, architecte d’intérieur.

François Champsaur, architecte d’intérieur.

Francesca Poloniato, directrice scène nationale Le ZEF.

Cendrine de Susbielle, directrice des relations extérieures de l’Ecole Camondo.

Magalie Guerin, directrice adjointe de la Villa Noailles.

Françoise Nyssen, présidente du Festival d’Avignon.

René Jacques Mayer, directeur de l’Ecole Camondo.

Anne Racine, directrice de la Villa Carmignac (Hyères-Porquerolles).

Charles Carmignac, directeur de la Fondation Carmignac (Hyères-Porquerolles).

Angelin Preljocaj, chorégraphe.

Marc Ash, artiste plasticien.

Nicole Saïd, codirectrice du Ballet Preljocaj.

Edward Mitterrand, directeur artistique du Domaine du Muy.

Marc Turlan, artiste plasticien.

Stéphanie Pillonca, réalisatrice.

Christophe Charrier, réalisateur.

Alexandra Timar, directrice adjointe du Théâtre des Halles.

Guy Carrara, directeur de la compagnie Archaos.

Raquel Rache de Andrade, directrice de la compagnie Archaos.

Matthieu Poitevin, architecte.

Maryam Rousta Giroud, directrice du Cinéma et des Studios de la Victorine (Nice).

Olivier Marchetti, fondateur des studios de cinéma de Martigues.

Alexis Grüss, artiste, directeur des cirques Grüss.

Serge Klarsfeld, président de l’association Fils et filles de déportés juifs de France.

Sabrina Agresti Roubache, productrice (Marseille).

Philippe Ariagno, directeur Scène nationale de Gap et des Alpes-du-Sud.

Emmanuelle Luciani, historienne de l’art, fondatrice et directrice artistique de Southway Studio.

Lucie Maurel, directrice générale adjointe Martin Maurel.

Elodie Presles, directrice du Théâtre Durance.

Thierry Lombardi, architecte DPLG.

Serge Noyelle, directeur du Théâtre des Calanques.

Marion Coutris, directrice du Théâtre des Calanques.

Benoît Kasolter, directeur de production du Théâtre des Calanques.

Roland Hayrabedian, directeur artistique Musica13.

William Lenne, directeur de recherche.

Pascale Bartoli, architecte.

Didier Abadie, directeur de l’Ecole régionale d’acteurs de Cannes-Marseille.

Marie-Claude Beaud, conservatrice en chef du patrimoine.

Philippe Caubère, acteur-auteur-metteur en scène.

Véronique Coquet, administratrice de La Comédie nouvelle.

Jean-Sébastien Steil, directeur de la FAI-AR, président de la Cité des arts de la rue.

Pierre Audi, directeur du Festival d’Aix-en-Provence.

Paul Hermelin, président du Festival d’Aix-en-Provence.


Fdesouche sur les réseaux sociaux