Fdesouche
Les Loups gris officiellement connus sous l’appellation « Foyers idéalistes » est une organisation armée ultranationaliste turque. Le mouvement est décrit comme néo-fasciste, anti-communiste, anti-grec, anti-kurdes, anti arméniens, homophobe, antisémite et antichrétien. Il a des relations très étroites avec le Parti d'action nationaliste (MHP), dont il est présenté comme la branche paramilitaire

Wikipédia

04/04/21

Le rassemblement statique en soutien à la communauté kurde, visée par une attaque samedi à Lyon, s’est transformé en manifestation sauvage. Un commerce alimentaire turc a été dégradé ce dimanche.

Quelque 200 personnes se sont engagées avenue Jean-Jaurès, à Lyon 7e , où un commerce d’alimentation turc a été dégradé, selon la police. Une vitrine a été brisée et une autre “étoilée”. Les forces de l’ordre ont dispersé le cortège, avec des moyens lacrymogènes.

Le Progrès


03/04/21

« Ça s’est passé très vite, ils ont tout cassé », rapporte un membre de l’espace culturel Mésopotamie, situé rue Mazagran, à Lyon 7e. Ce lieu, fréquenté par des membres de la communauté kurde, a été attaqué samedi, vers 14 h 30, par « vingt à vingt-cinq » individus, armés de barres de fer, selon ce témoin indirect. Quatre personnes étaient présentes à l’intérieur du petit local, au moment des faits. Toutes ont été blessées.

Battes de baseball, barres de fer et armes blanches

Les soldats du feu ont pris en charge quatre hommes, transportés en urgence relative, vers un hôpital. Les victimes ont entre 30 et 40 ans et auraient reçu des coups de battes de baseball, de barres de fer et d’armes blanches, selon les pompiers.

« On n’a aucune certitude quant à la nationalité » des assaillants, précise la police. Des membres de la communauté kurde pointent déjà du doigt l’organisation dissoute des Loups gris , qui était composée d’ultranationalistes de la communauté turque.

Le Progrès

Nous sommes profondément indignés d’apprendre qu’une vingtaine de « loups gris » à la solde de l’islamo-fasciste turc Erdogan ont attaqué aujourd’hui, samedi 3 avril, l’association kurde de Lyon membre de notre réseau.

Les loups gris vêtus de cagoules, ainsi que de battes de baseball et d’armes blanches, ont attaqué avec la plus grande violence notre association de Lyon et passé à tabac ses membres. 4 kurdes se trouvant dans l’association ont été blessés jusqu’au sang par les dangereux nervis d’Erdogan.

C’est la deuxième attaque des fascistes turcs contre les membres de la communauté kurde de Lyon en l’espace de seulement 2 semaines. Il n’est pas anodin que ces attaques violentes et organisées des loups gris à l’encontre de la communauté kurde en France interviennent à l’issue du rapprochement diplomatique turco-français.

En France aussi, les Kurdes sont aujourd’hui la cible des islamo-fascistes turcs. Des groupes soi-disant interdites par le gouvernement français s’organisent ouvertement et en toute impunité pour attaquer les communautés kurde et arménienne de France. C’est avec les termes les plus forts que nous dénonçons l’attitude laxiste adoptée par le gouvernement français à l’égard des nervis d’Erdogan en France.

Il est clair que, à l’instar de précédentes attaques perpétrées par les loups gris sur le sol français, cette dernière attaque est entièrement orchestrée par les services de renseignements turcs afin de semer le chaos sur le territoire national.

Nous alertons les organisations de la société civile sur cette menace grave que semblent ignorer les services de renseignement français qui n’ont rien fait pour empêcher cette attaque, tout comme ils n’ont pas bougé pour prévenir l’assassinat des trois militantes kurdes en 2013 à Paris.

Aussi, nous demandons instamment au Ministère de l’intérieur et à ses services compétents de prendre immédiatement les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des associations membres de notre réseau en France, ainsi que celle des membres de la communauté kurde de France.

Conseil Démocratique Kurde en France


En Lien :

23 Mars 2021 : Tags pro-Erdogan sur le local d’une Association kurde à Lyon (Mediapart)


Fdesouche sur les réseaux sociaux