Fdesouche

Le gouvernement chypriote a lancé la construction d’une barrière visant à empêcher les migrants de franchir ses frontières depuis le nord de l’île et l’autoproclamée “République turque de Chypre-Nord” (RTCN). L’État membre de l’Union européenne a informé cette dernière de la situation, rapporte jeudi la télévision publique RIK.

Le dispositif anti-migrants, agrémenté de fil barbelé, devrait s’étendre sur 11 kilomètres dans un premier temps.

Les autorités chypriotes disent avoir enregistré la plus forte proportion de demandes d’asile dans l’UE ces quatre dernières années, à 4% de sa population, contre une moyenne de près de 1% dans le reste de l’UE.

La LIbre


Fdesouche sur les réseaux sociaux