Fdesouche

13/03/21

Vendredi soir, le groupe s’était arrangé pour rencontrer David Polfliet via Grindr, une application de rencontre pour les homosexuels. Le quadragénaire s’attendait à un rendez-vous dans un coin d’un parc à Beveren, à l’abri des regards indiscrets et des passants. Ce qu’il ne savait pas, c’est que derrière le faux profil se cachait L.N., 16 ans, de Kieldrecht. L’adolescent s’est rendu au parc avec K.B. (17 ans) et R.P. (17 ans). Ce n’était pas leur premier “date” de la sorte: ils avaient déjà agressé et menacé d’autres victimes auparavant. Face à eux, David a eu beau se défendre courageusement, il a perdu la vie.

La mesure peut être prolongée d’un mois, mais après cela, une autre solution doit être trouvée pour les mineurs. Un rapport va maintenant être rédigé à l’institution d’Everberg avec des conseils sur des orientations supplémentaires pour les trois suspects.

[…]

Le Soir / 7Sur7


08/03/21

Les suspects sont tous les trois mineurs, a toutefois précisé le parquet lundi après-midi. Néanmoins, étant donné qu’ils sont âgés de 16 ans à 17 ans, le tribunal de la jeunesse pourrait se dessaisir de l’affaire.

« Dimanche matin, un suspect de 17 ans habitant Anvers s’est présenté à la police, qui l’a auditionné. Ce lundi, le parquet a ordonné sa comparution devant un juge de la jeunesse à Anvers », a indiqué la porte-parole du ministère public, Annelies Verstraete.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un autre suspect également âgé de 17 ans, originaire de Verrebroek, et un troisième âgé de 16 ans, vivant à Kieldrecht, se sont à leur tour rendus à la police.

Leur audition est toujours en cours, a conclu le parquet.

Le Soir


Un homme qui a perdu la vie dans un parc à Beveren (Flandre-Orientale) aurait été victime de violences faites aux homosexuels, rapportent plusieurs médias flamands dont Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws dimanche soir. Un suspect aurait été appréhendé.

Plus tôt dans la journée, le parquet de Flandre-Orientale a confirmé que l’autopsie de la victime avait été menée mais que, dans l’intérêt de l’enquête, il ne formulerait pas de commentaire.

La victime serait, selon les médias flamands, un homme célibataire de 41 ans de Sinay près de Saint-Nicolas. Un rendez-vous aurait été pris via une application de rencontre. Il aurait ensuite été tué par plusieurs agresseurs, selon Het Nieuwsblad. Rapidement, trois suspects ont été identifiés, dont un a été arrêté.

Si les faits de violences faites aux homosexuels sont confirmés, il s’agirait du second assassinat à caractère homophobe en Belgique, après celui d’Ihsane Jarfi à Liège en 2012.

RTL


Fdesouche sur les réseaux sociaux