Fdesouche

Sous subventions

David Bobée, un décolonialiste décomplexé à la tête du Théâtre du Nord

L’annonce a fait grincer des dents. Le 15 février dernier, le Ministère de la Culture nommait le metteur en scène David Bobée, 42 ans, à la tête du Théâtre du Nord, qui comprend le théâtre de Lille, son école ainsi que le théâtre de Tourcoing. Dans un communiqué de presse, le Ministère de la Culture faisait part des objectifs de David Bobée :

« Il entend faire du centre dramatique une maison engagée dans les enjeux du développement durable et un laboratoire d’égalité capable de tracer de nouvelles voies contre toutes les formes de repli identitaire et de discriminations. »

[…]

FIER D’UNE PORTE DE TOILETTES

Bobée n’est pas seulement « décolonial », il est aussi intersectionnel…avec l’appui des institutions. Il est ainsi l’initiateur de l’association Décoloniser les arts, présidée par l’universitaire décoloniale Françoise Vergès.

[…]

AUX CÔTÉS DE VIRGINIE DESPENTES

Pour assurer sa nouvelle mission dans le Nord, l’homme de théâtre s’est entouré de personnes qu’il connaît bien : le metteur en scène Armel Roussel, la metteur en scène Eva Doumbia et la réalisatrice et écrivain Virginie Despentes. Une équipe de choc. Membre fondatrice du collectif « Décoloniser les arts », Eva Doumbia appelait, en 2018, au boycott de la Saison culturelle franco-israélienne, au nom du soutien aux Palestiniens. Quant à Virgnie Despentes, au lendemain des attentats visant Charlie Hebdo elle exprimait son amour pour les terroristes dans le journal Les Inrocks

[…]

L’article dans son intégralité sur Marianne


Fdesouche sur les réseaux sociaux