Fdesouche

Avec tout ce discours de blanc menaçant le noir, l’attaquant et le contre-attaquant, la chaîne doit nécessairement être raciste. L’été dernier, YouTube a bloqué le compte d’Antonio Radic pour contenu offensif, mais il y a un problème : il est le joueur d’échecs le plus regardé au monde et mentionner les deux couleurs fait partie de son travail. Plus connu sous le nom d’Agadmator, Radic poste constamment des vidéos dans lesquelles il commente des jeux. Il possède le compte d’échecs le plus populaire au monde, avec plus d’un million d’abonnés, et ses vidéos ont atteint 5 millions de vues, comme le légendaire affrontement entre Nezhmetdinov et Tchernikov en 1962. Le bloc du 28 juin dernier n’a duré que 24 heures et YouTube n’a pas donné d’explication mais deux chercheurs pensent avoir trouvé la raison : c’est la faute de l’intelligence artificielle.

Le test
Selon Ashique R. KhudaBukhsh et Rupak Sarkar de l’université Carnegie Mellon, tout ce discours sur “le noir contre le blanc” pourrait avoir déclenché l’algorithme qui, avec certains humains, passe au crible les contenus postés sur le Tube à la recherche de sujets offensants. “Nous ne savons pas quel outil est utilisé par YouTube, mais ces choses peuvent arriver si vous comptez sur l’intelligence artificielle”, a déclaré Mme KhudaBukhsh. Pour le prouver, les deux chercheurs ont pris deux des logiciels les plus connus programmés pour dénicher des “discours de haine” et les ont alimentés de 680 000 commentaires recueillis sur cinq chaînes de YouTube consacrées aux échecs. Ils en ont ensuite choisi un millier qui avaient été signalés comme inappropriés par au moins un des programmes et les ont vérifiés en personne. Le résultat est clair : 82 % ne contiennent aucune référence raciste, juste l’argot typique de ce jeu séculaire.

Les mots “interdits
En plus du noir et blanc, d’autres mots confondent l’IA. Les couleurs approchées pour attaquer, bloquer, contre-attaquer, capturer et menacer font perdre au système sa boussole, qui signale ainsi le contenu. Apparemment, c’est une phrase en particulier qui a provoqué le blocage du canal d’Agadmator. Dans cette vidéo du 28 juin, le joueur d’échecs croate commentait une partie avec le grand maître Hikaru Nakamura, et il disait simplement “les blancs attaquent les noirs”.

Adaptation de la langue
La solution à ces erreurs, selon les chercheurs, serait d’intégrer le langage des échecs dans les logiciels de surveillance afin d’éviter toute confusion. En effet, grâce à la série La Reine des Échecs, les vidéos sur les fous, les rois et les pions blancs qui s’affrontent avec leurs homologues noirs connaissent une énorme popularité et il est juste que les algorithmes s’adaptent à l’évolution de notre langue.

Corriere.it

L’été dernier sur Fdesouche :


Fdesouche sur les réseaux sociaux