Fdesouche

Twitter et Facebook ont suspendu, vendredi 24 juillet, les comptes de seize soutiens et alliés du président brésilien Jair Bolsonaro. Une mesure prise en application d’une décision d’un juge de la Cour suprême brésilienne dans le cadre d’une enquête sur une campagne présumée de désinformation.
[…]

Le juge Alexandre de Moraes a justifié sa décision, qui confirme un arrêt rendu en mai, en affirmant que les comptes de ces utilisateurs devaient être bloqués pour mettre fin à « la diffusion de fausses nouvelles, d’accusations diffamatoires, de menaces et de crimes » contre la Cour.
[…]

Le Monde


Fdesouche sur les réseaux sociaux