Fdesouche

La justice a ordonné à la mairie RN de Beaucaire de retirer la crèche de Noël située dans l’hôtel de ville dans un délai de deux jours sous astreinte de 5000 euros par jour, une décision que le maire entend contester devant le Conseil d’État.

[…]

Dans son ordonnance de lundi, le juge des référés de la cour administrative d’appel de Marseille rejette la requête beaucairoise et enjoint la commune de «procéder à l’enlèvement de la crèche située dans l’hôtel de ville dans un délai de deux jours à compter de la notification de la présente ordonnance, sous astreinte de 5.000 euros par jour de retard jusqu’à ce qu’il soit statué par le tribunal administratif de Nîmes sur l’instance au fond».

«Nous allons devant le Conseil d’État, nous déposons plainte pour discrimination contre l’État et nous appelons aux dons, non pas pour l’astreinte, ce serait illégal, mais pour la crèche de décembre 2021 qui sera encore plus belle et plus rayonnante»


Le 19 janvier le maire RN de la commune gardoise Julien Sanchez dans un courriel à l’AFP

Le Figaro