Fdesouche

Régulièrement critiqué pour laisser passer trop de propos haineux et racistes, Facebook modifie actuellement ses algorithmes pour réprimer plus durement les contenus attaquant les minorités que ceux contre les Blancs, les hommes ou les Américains, rapporte jeudi le Washington Post. 

Le réseau social souhaite notamment se concentrer sur les contenus malveillants à l’encontre des personnes noires, des métisses, des musulmans, des juifs, et des membres de la communauté LGBTQ, détaille le quotidien américain qui a consulté des documents internes. […]

Le Journal de Montréal