Fdesouche

Sur sa plateforme de vidéo à la demande, Disney a ajouté des avertissements à certains de ses classiques, comme “Peter Pan” ou “Dumbo” pour avertir les spectateurs contre des clichés racistes que véhiculent certaines scènes. Le professeur de littérature Christian Chelebourg analyse les polémiques autour de ces stéréotypes. […]

“Moins d’un an après son lancement le 19 novembre 2019, Disney+ renforce la politique d’avertissements à laquelle j’avais consacré l’article ci-dessous. Cette fois, le mea culpa est au rendez-vous. La dénonciation des stéréotypes culturels est explicite et sans appel. Certains s’en réjouiront, trouvant sans doute que ça vient un peu tard ; d’autres déploreront une nouvelle manifestation de repentance. Le message, d’une douzaine de secondes tout juste, ne satisfera sans doute pas plus les premiers qu’il ne gênera les seconds. L’important est en fait moins dans la démarche que dans ce qui la motive.

La Walt Disney Company s’en explique sur son site officiel, à la page spécifiée en bas de l’annonce : StoriesMatter. Le nom n’est pas choisi au hasard. Il fait explicitement écho au slogan Black Lives Matter. Chez Disney, la diffusion de fictions assume désormais sa fonction politique. A deux semaines de l’élection présidentielle américaine, la firme affiche son camp en brandissant à sa manière l’étendard des opprimés. […]

Le Journal du Dimanche


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux