Fdesouche

Elle a affirmé que les politiques d’extrémisme et de racisme ne font que produire des réactions extrémistes, dont les innocents des deux côtés payent le prix.

La coalition politique tunisienne « Al-Karama » a dénoncé « fortement le racisme envers les Arabes et les musulmans, qui évolue de jour en jour, et qui a atteint son paroxysme en republiant les caricatures françaises insultantes envers le Saint Prophète », selon un communiqué, publié vendredi, et dans lequel elle condamne également tous les crimes de violence et de terrorisme quels que soient leurs motifs.

Et d’affirmer que les politiques d’extrémisme et de racisme ne font qu’engendrer des réactions extrémistes, dont les innocents des deux parties payent le prix au final. Pour rebondir ensuite sur le fait que la liberté n’a rien à voir avec le fait de cibler le sacré et les croyances religieuses. […]

AA

NB : En octobre 2020, l’un des députés élu sous l’étiquette du parti, Rached Khiari, publie un message justifiant la décapitation de Samuel Paty.


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux