Fdesouche

Lorsque sa fille, Noa, a expliqué à Frédéric ce qui venait de lui arriver, il a ressenti le besoin de lancer un appel à témoin et à la vigilance.

Un post partagé depuis plus de 3000 fois sur Facebook. Samedi 12 septembre, vers 11h, ma fille se rendait au skatepark des Promenades. Elle a été abordée rue Palasne de Champeaux, non loin de la gare, par un individu qui a baissé la vitre de sa voiture pour lui demander s’il pouvait utiliser son téléphone portable. Elle a refusé et changé de trottoir mais l’homme a insisté et l’a suivie.

La petite Noa, 12 ans, fait remarquer à l’individu qu’il n’est pas normal d’aborder ainsi une enfant dans la rue. L’homme prétexte une urgence, qu’il doit prévenir son fils qu’il s’est fait voler sa voiture et qu’il a été drogué. Puis il s’énerve et la menace de porter plainte pour non assistance à personne en danger.

Le témoin de la scène s’avère être enseignant au collège Le Braz. L’homme avait l’air agité, probablement drogué. Il décrit un individu âgé d’environ la quarantaine, type afro, vêtu d’une veste grise, lunettes teintées, barbe naissante, parlant français sans accent.

Il ne s’agit pas de stigmatiser qui que ce soit. J’ai des voisins et des amis noirs. Ce n’est pas du tout le sujet.

Le Penthièvre


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux