Fdesouche

Ce mardi 22 septembre, un professeur aurait fait des remarques au sujet de ses vêtements à une élève scolarisée en classe de 3e au sein du collège Arthur-Rimbaud de Belfort. L’enseignant aurait notamment jugé la tenue de la jeune fille « vulgaire » et son décolleté « trop voyant ».

[MERCI DE MODÉRER VOS PROPOS – AUCUNE INSULTE N’A SA PLACE ICI, LE RACISME OU LA XÉNOPHOBIE ENCORE MOINS]C’est ma…

Posted by David Paufert on 2020 m. rugsėjo 22 d., antradienis

« Ce mardi matin, ma fille, âgée de 14 ans, s’est rendue au collège[…] Elle portait des baskets, un pantalon noir, un débardeur et une veste. Rien de très provocateur »[…] « En rentrant en cours de mathématiques, avant même qu’elle ne soit assise, son professeur lui a dit, devant tous les autres élèves, que son décolleté était trop voyant, que sa tenue était vulgaire […]

« Je ne veux pas en rester là »

Suite à cette remarque[…] « Elle a essayé de fermer sa veste mais elle ne pouvait pas. Un camarade lui a alors prêté son pull pour qu’elle puisse cacher ses morceaux de peau »[…] sa fille s’est sentie « humiliée et choquée ». « Je ressens chez elle une sorte de culpabilité. Elle est très pudique, très prude. Aujourd’hui, je me retrouve avec une gamine qui ne pourra peut-être plus s’habiller sans avoir peur du regard des autres. […]

Le professeur s’est excusé

Ce mercredi matin, suite à cet événement, le principal de l’établissement a rencontré le professeur en question pour notamment lui demander de s’excuser auprès de l’élève. Ce qu’il a fait. « Ma fille m’a expliqué qu’il n’avait pas l’air d’être sincère. Elle n’a pas accepté ces excuses », raconte David Paufert. « J’ai pris contact avec la direction académique du Territoire de Belfort. Je ne veux pas en rester là. Je veux que cela serve de message d’alerte. » […]

estrepublicain.fr


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux