Fdesouche

Le climat s’alourdit en Martinique. Après trois semaines de mouvement social, la situation s’est encore un peu plus tendue . De nouvelles violences se sont produites dans la nuit de mercredi à jeudi. Tout au long de la soirée, des jeunes encagoulés ont pris possession des rues de Fort-de-France en jouant au chat et à la souris avec les forces de l’ordre. Sur plusieurs artères de la ville, des barrages ont été érigés avec des poubelles, dont certaines étaient en feu. Comme la veille, des détonations ont résonné à intervalles réguliers dans Fort-de-France d’où montaient des fumées. D’après un responsable de la sécurité, les policiers sont parvenus à déjouer plusieurs tentatives de pillage de magasins, à l’exception d’un établissement de pièces détachées dévalisé et d’un magasin de pneus incendié.
suite

Martinique : “S’il faut tuer comme en Guadeloupe…”
Document Un jeune manifestant ” explique ” les raisons de l’embrasement de l’île. Cinq heures après le début des violences, Fort-de-France n’avait toujours pas retrouvé le calme jeudi matin.
Voir la vidéo

(Merci à Nicole)


Fdesouche sur les réseaux sociaux