Fdesouche

Après Londres et Barcelone la semaine dernière, c’est au tour de la très catholique Gênes d’être envahie par les bus athées professant l’inexistence de Dieu. A partir du 4 février, deux autobus arpenteront les rues génoises affublés du slogan suivant : “La mauvaise nouvelle est que Dieu n’existe pas. La bonne est qu’on n’en a pas besoin.”
Cette campagne d’affichage, lancée sur quelque 800 autobus des villes de Grande-Bretagne ainsi que dans le métro de Londres a ensuite été généralisée à l’Espagne. Si l’initiative fait plutôt sourire en Grande-Bretagne, la guerre des slogans – et des bus – a commencé en Espagne, où la polémique est commentée par la presse. Les chrétiens madrilènes ont même répliqué aux athées catalans avec leurs propres armes. Sur les bus “croyants” qu’ils ont mis en circulation dans la capitale espagnole, on peut désormais lire : “Dieu existe, profitez de votre vie avec le Christ.”
La polémique s’étend aussi aux très catholiques terres italiennes. A l’archevêché de Gênes, la campagne est perçue comme une “manifestation d’intolérance“. Dans La Stampa, Don André Gallo, un prêtre des rues, interpelle les athées qui se cachent derrière cette campagne : “Dieu existe, mais ce n’est pas toi. Alors, relaxe-toi !” Source


Fdesouche sur les réseaux sociaux