Fdesouche

Lu sur l’inénarrable bondyblog :

Pour passer inaperçus en pays bigouden, Idriss et Kader, titis parisien du 19e, avaient eu la riche idée de modifier leur prénom. Mais les minettes du coin, un chouia racistes, ont démasqué les beaux gosses.
Il y a quelques jours, Idriss et Kader sont allés en Bretagne rendre visite à leur copain Abdel, qui suit une formation de six mois d’animateur en centre de vacances. Accueillis à leur descente du train à Quimper, Abdel leur fait un topo avant une rencontre avec d’autres jeunes en formation. Kader se fera passer pour un footballeur résidant à Amsterdam : « J’ai ramené que des polos, pas de capuches et j’ai modéré mon langage habituel. A Paris, mes potes sont tous arabes ou noirs, alors on a notre langage à nous, celui des quartiers. » Idriss, lui, dira qu’il est un jeune réalisateur qui débute dans le métier. Et aussi qu’il est de père italien et de mère algérienne « pour ne pas éveiller les soupçons ». Pourquoi ces bobards ? « Abdel nous a prévenus que les Arabes ne sont pas très bien vus par ici », raconte Idriss.
suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux