Fdesouche


Il est devenu plus que stérile d’apporter la contradiction à une idéologie immigrationniste et/ou «antiraciste» qui cultive le paradoxe comme on cultive des patates. Plutôt que se battre pied à pied contre une pensée foncièrement absurde, nous suggérons de dresser une liste de questions simples et sensées, et de laisser le politiquement correct s’empierger dans ses propres contradictions.

Il est toujours étonnant de constater (faites le test) que lorsque vous vous extrayez du petit manège rhétorique de la dispute,  et que vous posez une question ouverte à un partisan de l’immigration, il ne lui faut que quelques minutes pour s’entortiller — tout seul — dans un inextricable nœud d’arguments contraires.

Nous appelons donc les lecteurs à se creuser la tête et à proposer une série de questions, les moins ambiguës possibles. Voici quelques propositions :

  1. Quels sont selon vous les droits spécifiques dont jouit, en France, un français du fait de sa nationalité et dont ne jouit PAS un étranger ?
  2. A partir de quel stade jugez-vous nécessaire de limiter l’immigration ? Sur quels critères ?
  3. Arriver illégalement en France justifie t’il d’une expulsion du territoire ? Si non pourquoi ?
  4. Qu’est-ce qui justifie d’une expulsion du territoire ?
  5. Un délinquant/criminel étranger séjournant en France est-il justifiable d’une expulsion du territoire ? Si non pourquoi ?

A vous. Cherchez dans toutes les directions (natalité, démographie, identité, religion…). Le but est de poser une question simple et ouverte, obligeant le discours convenu à se prendre les pieds dans le tapis de son incohérence.
(Toute reformulation bienvenue dans le sens d’une plus grande précision)

_____________
Ce post sera complété et mis à jour en fonction de vos réponses. Une icone “Piègeathon” a été ajoutée dans la colonne droite.


Fdesouche sur les réseaux sociaux