Syrie : Najat Vallaud-Belkacem se contredit à une minute d’intervalle (Vidéo)

La porte-parole du gouvernement semble très mal à l’aise, ce matin : après un « bonjour » à peine audible, elle se contredit, avouant qu’elle n’a aucune preuve de ce qu’elle vient de dénoncer :

« Un chef d’état comme Bachar El Assad qui gaze des innocents, hommes, femmes, enfants… c’est un crime contre l’humanité »
puis plus loin « Avant de réagir, il nous faut toutes les preuves« 

États-Unis : Indemnité record d’une banque pour discrimination raciale

La banque américaine Merrill Lynch va payer une somme record dans une plainte pour discrimination raciale aux Etats-Unis pour avoir entravé la carrière de centaines de ses employés noirs.

Merrill Lynch, unité de banque d’affaires de Bank of America, va verser 160 millions de dollars pour mettre fin à une plainte pour discrimination raciale déposée en 2005 au nom de quelque 1.200 employés, a indiqué à l’AFP mercredi Suzanne Bish, avocate de l’un des plaignants. « C’est je pense la somme la plus élevée jamais versée dans un fonds d’indemnisation dans le cadre d’une plainte pour discrimination au travail » que ce soit sexuelle ou raciale, a affirmé Mme Bish, du cabinet de Chicago Stowell & Friedman.

(…) Le point

Etats-Unis : « Les Noirs sont victimes de préjugés inconscients »

Cinquante ans après, le «rêve» formulé par Martin Luther King se heurte à une implacable réalité: les Noirs américains restent de loin les premières victimes du chômage.

Le taux de chômage des Afro-américains aux Etats-Unis est quasiment deux fois supérieur à celui de la population globale.

(…) Selon les experts, les stéréotypes négatifs associés aux Noirs restent, comme ailleurs en Occident, prégnants aux États-Unis, mais ont désormais changé de forme.

«Les préjugés sont devenus inconscients. C’est devenu rare de dire explicitement que vous ne voulez pas embaucher un Noir, mais nous savons combien les stéréotypes agissent sur les personnes qui prennent des décisions», assure Mme McGhee, Afro-américaine, vice-présidente de Demos, un groupe de réflexion sur l’égalité à Washington.

«Quand c’est inconscient, c’est bien plus difficile à combattre», déplore-t-elle.

(…) Le mal pourrait être plus pernicieux, avance la sociologue Nancy DiTomaso : «Une majorité de gens décrochent un emploi parce que quelqu’un les a aidés en leur donnant des informations, en usant de leur influence par des recommandations.»

«La dynamique n’est pas que les Blancs discriminent les Noirs, c’est que les Blancs aident d’autres Blancs», souligne-t-elle.

lapresse.ca

USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui

Trois personnes sont accusées de meurtre suite à la fusillade qui a fait un mort lundi matin dans le centre-ville de Memphis. La fusillade s’est produite peu après deux heures du matin au 275 South Main.

David Santucci, 27 ans, a été emmené dans un état critique aux urgences, il a été déclaré mort peu après son arrivée. Sa famille à Germantown a déclaré qu’il venait juste de débuter une carrière d’infirmier au Methodist Hospital

Il venait de quitter une soirée entre amis, peut-être un anniversaire, quand il est tombé dans un guet-apens lundi matin, toujours d’après sa famille.

Mario Patterson, 23 ans, et Dondre Johnson, 19 ans, sont tous les deux accusés de meurtre au premier degré lors d’un vol qualifié. Jerrica Norfleet, 23 ans, est accusée de complicité de meurtre au premier degré.

South Main Street, près de Martin Luther King Avenue, est restée fermée plusieurs heures après la fusillade.

[...] Les trois accusés ont été présentés au tribunal mardi. Johnson et Patterson ont été mis en accusation par l’intermédiaire d’une vidéo-caméra installée dans leur prison.

WMCTV
(traduction libre Fdesouche)
(Merci à Kentinbrooklynny)

En complement USA:
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

USA : Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs

Un vétéran de la Seconde Guerre mondiale âgé de 88 ans a été battu et laissé pour mort par deux adolescents à l’extérieur d’un saloon de Spokane (Etat de Washington) où il aimait aller jouer au billard.

Le motif de cette agression? La police n’en a pas à ce jour. Les adolescents semblent avoir choisi cet homme au hasard affirment les autorités.

Delbert Belton,  ouvrier d’une compagnie d’aluminium à la retraite,  a combattu dans le Pacifique. Ses amis disent de lui qu’il a pris une balle dans la jambe lors de la bataille d’Okinawa mais qu’il a survécu à cette attaque.

Mais mercredi soir, Belton affectueusement surnommé «Shorty» par ses amis en raison de sa petite  taille, s’est rendu vers le « Eagles Lodge » où il était un habitué des lieues.

La police l’a retrouvé gisant sur le parking avec de graves blessures à la tête. Il est décédé jeudi. [...]

La police recherche deux suspects. Des témoins les ont décrit comme des «jeunes hommes afro-américains de taille moyenne» d’après le communiqué de la police. [...]

CNN
(Merci à C_pas_vrai/Anargyre et Zebulon pour la traduction)

En complement USA:
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

USA : des « adolescents » tuent un sportif australien « pour s’amuser » (vidéo)

Pour «tromper l’ennui», ils ont tiré sur un joggeur qui passait par là. Voilà pourquoi est mort de Christopher Lane, un Australien de 22 ans, en visite depuis une semaine dans le cadre d’une bourse sportive chez la famille de sa petite-amie, dans la petite ville de Duncan, dans l’Oklahoma. 

Les médias européens diffusent une photo différente de Michael Jones (voir http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/21/01003-20130821ARTFIG00256-trois-jeunes-americains-tuent-pour-tromper-leur-ennui.php)

Les deux adolescents américains accusés d’avoir abattu vendredi ce joueur de base-ball, James Edwards et Chancey Luna, âgés de 15 et 16 ans, ont été inculpés de meurtre mardi.

Un troisième, Michael Dewayne Jones, 17 ans, est poursuivi pour complicité pour avoir conduit le véhicule d’où ont été tirés les coups de feu mortels.

«Ils lui ont tiré dans le dos et ont pris la fuite», a expliqué le chef de la police de la ville, Dan Ford.

Sur ABCNews.com, il rapporte que les garçons avaient un mobile des plus basiques : rompre la monotonie des derniers jours de vacances. Ils l’ont tué «pour s’amuser» ajoute-t-il.

Selon des déclarations du procureur Jason Hicks au journal «Sydney Morning Herald», les deux adolescents accusés de meurtre risquent la prison à vie. La peine de mort, en vigueur dans l’Oklahoma, ne peut être réclamée pour des mineurs. [...]

A Melbourne, le père de la victime a déclaré à la presse que «rien de bon n’allait sortir de tout cela, parce que cela n’a aucun sens. C’était juste un gamin à l’aube de sa vie.

Essayer de comprendre (le geste des adolescents) est un raccourci vers la folie», a-t-il ajouté.

Le Parisien / Daily Mail / Le Figaro / Daycaller
(Merci aux lecteurs)

Chris Lane, la victime:

En complement USA:
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

France/USA. Rokhaya Diallo : «Il est difficile d’imaginer qu’un arabe soit élu Président de la République»

Rokhaya Diallo, qui «milite contre le racisme et la discrimination en France», réalise en ce moment un documentaire intitulé « Les Marches de la liberté ». Elle estime que la France «n’a pas fait son devoir de mémoire» et revient sur les luttes contre le racisme en France et aux Etats-Unis.

Le racisme a changé de forme en France. Le racisme s’exprime essentiellement dans l’islamophobie. Les actes d’islamophobie ne cessent de se multiplier.

Dans le documentaire Les Marches de la liberté, Rokhaya Diallo revient sur deux manifestations d’envergure : celle de mars 1983 où les protestataires dénonçaient le racisme à l’encontre des étrangers en France, réclamant l’égalité, et celle du 28 août 1963 à Washington où les Noirs-américains revendiquaient les mêmes droits que les Blancs. Marche qui s’est d’ailleurs achevée avec le fameux discours de Martin Luther King. Après respectivement 30 ans et 50 ans plus tard, quel regard portent les nouvelles générations sur ces luttes contre le racisme ? […]

En quoi ces deux manifestations sont-elles similaires ?

Ces marches ont des similitudes tout simplement parce que la marche de 83 a été inspirée de celle de 63. La marche de 83 est un point de départ très important, pour nous en France, dans la lutte contre le racisme. C’est d’ailleurs consternant de voir que beaucoup de jeunes ne connaissent pas cette histoire. C’est même choquant ! Cela prouve encore une fois de plus que la France n’a pas fait son devoir de mémoire. Ce n’est pas normal que cette histoire ne soit pas connue des nouvelles générations. Les personnes qui ont marché en 83 réclamaient aussi le droit de vote. Cette revendication n’a toujours pas été obtenue aujourd’hui encore, en 2013. […]

Peut-on parler d’une identité française quand on sait que beaucoup de jeunes des quartiers populaires en France, issus de l’immigration, ne s’estiment pas Français ?

Oui bien sûr, on peut parler d’une identité française. Même s’il y a des Français qui ont du mal à se définir comme Français, notamment les jeunes des quartiers populaires, issus de l’immigration. C’est une réalité qu’on ne doit pas oublier, ni nier. Ces jeunes se sont rendus compte qu’on ne les voyait pas comme des Français, mais comme des étrangers, alors qu’ils sont nés ici. Ils ressentent tout cela, notamment à travers le regard de certains policiers, lors des contrôles aux faciès, par exemple. […]

Mais en France il y a plus de mélange et de mixité entre les différentes communautés qu’aux Etats-Unis…

Rokhaya Diallo : Oui certes c’est vrai. Il y a plus de mélange en France entre les gens. Mais en France, il est difficile d’imaginer qu’un arabe soit élu Président de la République. Voilà aussi une des grandes différences avec les Etats-Unis, qui ont réussi à passer ce cap, avec l’élection d’Obama à la tête du pays, là où personne ne l’attendait.

Afrik.com

USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets

Justin et son frère Donte Robinson ont avoué avoir piégé la jeune Autumn Pasquale, retrouvée morte en octobre dans un conteneur à déchets du New Jersey.

Justin et Donte ont été arrêtés quelques heures après la découverte du corps de la petite Autumn, âgée de 12 ans.

En octobre dernier, la jeune Américaine avait été retrouvée sans vie dans une benne de recyclage à quelques pâtés de maison de chez elle, dans le New Jersey.

Jugés depuis le début du mois d’août, les deux garçons à l’époque âgés de 15 et 17 ans ont reconnu avoir tendu un piège à la victime pour la tuer.

Justin, le plus jeune des deux frères, a expliqué avoir envoyé des messages sur Facebook à Autumn pour lui proposer de la retrouver pour échanger des pièces pour leurs vélos.

«J’ai piégé cette fille avec des messages sur Internet. J’ai mis mes mains autour de son cou pour l’étrangler. Et là, j’ai réalisé que j’aurais pu causer sa mort, et finalement, j’ai compris que c’était le cas», a raconté l’adolescent au tribunal.

Sa peine ne sera connue qu’en septembre mais il encourt jusqu’à 20 ans de prison, rapporte le «South Jersey Times».

La petite Autumn Pasquale avait disparu un samedi soir alors qu’elle était sortie de chez elle sur son vélo de type BMX. Pendant trois jours, toute la communauté de Clayton, dans le New Jersey, s’était mobilisée pour la retrouver vivante, sans succès.

[...] La chaîne américaine rapportait également à l’époque que le plus jeune des deux frères avait participé à une veillée en hommage à la fillette –dont le corps n’avait pas encore été retrouvé.

«Il était debout derrière moi, riait et avait un sourire narquois alors que tout le monde pleurait», s’était souvenu un résident de Clayton.

«Je ne comprends pas comment quelqu’un peut être aussi impitoyable. Cette pauvre enfant avait 12 ans, elle avait toute sa vie devant elle. Et ces deux gamins la lui ont pris», avait déploré un autre voisin. [...]

Paris Match
(Merci à French Touch)

En complement USA:
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

Aux Etats-Unis, 40% des blancs n’ont aucun ami d’une autre « race »

Un sondage, publié par l’agence de presse Reuters, illustre les divisions raciales encore présentes aux Etats-Unis. Leur étude montre que seulement un blanc sur dix aurait un compagnon ou une compagne d’une autre « race », et que 40% des blancs n’auraient aucun ami issu d’une autre minorité. Une tendance qui tend toutefois à se réduire chez les jeunes Américains.

France Info

États-Unis : Détroit mise sous tutelle, polémique raciale (Màj : la ville officiellement en faillite)

Addendum 18.07.2013:
La ville de Détroit, berceau de l’industrie automobile américaine, a engagé jeudi les démarches pour être considérée en état de faillite la plus importante banqueroute d’une ville dans l’histoire des États-Unis

En juin, cette ville du Michigan avait déjà dû faire défaut pour une partie de sa dette, d’un montant global de 18,5 milliards de dollars. »Il est clair que la situation financière exceptionnelle de Détroit ne peut être résolue en dehors du régime de faillite et c’est la seule option raisonnable possible », a estimé le gouverneur de l’Etat de Michigan, le républicain Rick Snyder, dans une lettre accompagnant les documents remis par la municipalité à un tribunal fédéral pour être reconnue en faillite.

La ville a vu sa population fondre, passant de 1,8 million d’habitants en 1950 à 700.000 aujourd’hui. La municipalité a été ébranlée par des affaires de corruption au fil des années. Le manque de financement pour l’éclairage public et les services d’urgence a entraîné une hausse de l’insécurité dans les rues de la ville.

Capital

A voir : Détroit la faillite d un symbole Reportage complet 2013

——————–
Les habitants de Détroit, une ville du nord des États-Unis devenue un symbole de pauvreté et violence urbaine, pourrait se retrouver sous tutelle, ultime solution pour éviter la faillite.
http://img94.imageshack.us/img94/4365/07d1b864229011e2a86bbed.jpg

Le gouverneur de l’Etat du Michigan Rick Snyder devrait nommer un tuteur dans les jours qui viennent afin d’empêcher une faillite du berceau de l’industrie automobile américaine, surnommée « Motor City« .

Cette décision d’un gouverneur républicain et blanc de prendre le contrôle d’une ville essentiellement noire et démocrate a généré d’intenses critiques. (…)

La ville, jadis la quatrième aux États-Unis, a vu sa population chuter d’1,8 million de personnes en 1950 à 713 000 personnes actuellement.
Lire la suite