USA/New-York : Un Noir crie « Je hais les blancs », frappe 3 personnes au hasard : 1 mort (article en anglais)

A man was arrested this afternoon in Union Square after allegedly attacking three people. According to witness Joey Boots, the African-American suspect attacked a white man around 2:30 p.m. « He bloodied him up pretty good, » Boots said.

When two others came to aide the victim, the suspect allegedly assaulted them as well, and started shouting, « I hate white people. »

10.09.2013: Une des victimes est décédée:

[...] A man has died after being knocked to the ground with a single punch by a stranger in a New York City square.

Jeffrey Babbitt, 62, had been left brain damaged after being punched in Union Square last week in an apparent racist attack.

Mr Babbitt died after allegedly being hit by Lashawn Marten, a 31-year-old African American, who reportedly said that he wanted to attack the next white person who walked by.

The 62-year-old, the sole carer of his 92-year-old mother Hedda, was hit so hard that he fell to the ground but later managed to stand. His condition deteriorated soon afterwards and he died at Bellevue Hospital.[...]

Gothamist / Dailymail
(Merci à Kentinbrooklynny/BabyRuth/Dissidentfrancais)

En complement USA:
USA/Des Moines : 5 Noirs interpellés pour le lynchage mortel d’un homme (02.09.2013)
USA/Clearwater : un ado Noir tue parce qu’il a eu une journée difficile (30.08.13)
USA/Pittsburgh : Attaque violente et raciste par un groupe de jeunes filles Noires (29.08.2013)
USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui (24.08.2013)
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

Brèves sur la Syrie

Syrie : le pape redit non à la guerre
Le pape François a redit non dimanche à la guerre en Syrie, dénonçant les « guerres commerciales pour vendre des armes » et « la prolifération » de celles-ci, appelant les responsables à « une juste solution au conflit fratricide ». Devant une foule particulièrement dense qui remplissait la place Saint-Pierre, le pape argentin a demandé aux chrétiens de « renoncer » et de « combattre le mal », en « payant de leur personne ».
Europe1

Syrie: le Pentagone préparerait des frappes plus importantes que prévu
La liste des cibles potentielles est en train d’être élargie, selon le Los Angeles Times.
Le Pentagone prépare des frappes sur la Syrie plus longues et plus intenses que prévu, pendant trois jours, a rapporté le Los Angeles Times dimanche.
Libération

Kerry : « La Syrie, c’est notre Munich à nous »
Laurent Fabius et son homologue américain n’ont pas eu de mots assez forts lors de leur conférence de presse commune samedi soir au Quai d’Orsay pour redire leur détermination à agir contre Bachar Al Assad.(…)
Laurent Fabius a compté les ralliements : 7 sur 8 des pays du G8, 12 sur 20 des pays du G20 et le communiqué des 28 pays de l’Union européenne soutenant une action « claire et forte » . « Elle sera le préalable à toute solution politique », a assuré Laurent Fabius car, c’est la conviction des Français et des Américains, « Bachar Al Assad ne participera à aucune négociation tant qu’il se croira invincible .»
« La stabilité du Moyen-Orient a de l’importance pour les Américains.

Si la Syrie implose, si les terroristes font la loi… Il faut que nous répondions », a martelé John Kerry.

Il a évoqué la dissémination du gaz sarin dans le métro de Tokyo comme une menace possible. « Bachar Al Assad a 1.000 tonnes de gaz, ses vecteurs vont à 500 kilomètres mais il y en a qui vont plus loin », a surenchéri Laurent Fabius. Seuls Adolph Hitler et Sadam Hussein avaient, jusqu’à Bachar El Assad, utilisé de telles armes.
Les Echos

Syrie : pour Fillon, la France « paierait cher » une intervention militaire
Une opération « pour punir » le régime de Bachar Al-Assad en Syrie n’aurait pas beaucoup de sens et ferait courir de grands risques pour le Liban voisin et les intérêts français dans ce pays, a déclaré dimanche 8 septembre François Fillon.
Le Monde

Quand Madeleine Albright justifiait l’embargo alimentaire et la mort de 500 000 enfants iraquiens (vidéo 1996)

Le 12 mai 1996, lors de l’émission « Sixty Minutes » (célèbre émission pour ses interviews de personnalités politiques aux Etats-Unis, CBS-News), , le présentateur CBS (Leslie Stahl) interrogeait Madeleine Albright sur la nécessité de l’embargo imposé par l’ONU (celle-ci est à cette époque, ambassadrice des Etats-Unis au siège de l’ONU à New York)

Après la première guerre du golfe en 1991, l’Irak de Saddam Hussein fut soumis à un embargo drastique de la part des Etats-Unis et de leurs alliés..La liste de produits interdits allaient de simples denrées alimentaires à la quasi totalité des produits pharmaceutiques..

On estime qu’entre 1991 et 2003, un million d’enfants irakiens sont morts suite à cet embargo

 

Syrie, les frais de guerre payés par les pays arabes ?

Le Secrétaire d’Etat John Kerry a déclaré à l’audience de mercredi que les pays arabes ont offert de payer l’intégralité des coûts de l’opération de destitution du président Bachar al-Assad, si les Etats-Unis en prennent la tête militairement.

(…) Washington Post

Syrie : Poutine demande aux Américains de fournir leurs preuves, la France avance les siennes (MàJ vidéo)

Addendum 03/09

« Ce document n’est pas une preuve, pas même un rapport brut des services de renseignement français », affirme au Point.fr Éric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). « Il s’agit d’une synthèse gouvernementale de plusieurs papiers des services de renseignement afin de manipuler l’opinion et les parlementaires« , estime le spécialiste.
Le Point

—————————

Ce matin sur France-Info, Eric Dénécé, directeur du CF2R, le Centre français de recherches sur le renseignements, est « très réservé » sur ces « preuves » :

—————————

La France a diffusé, lundi 2 septembre, les « preuves » qui permettent d’attribuer, selon les informations issues des services de renseignement français, la responsabilité de l’attaque du 21 août dans la banlieue de Damas au régime de Bachar al-Assad, et a mobilisé pour cela tout ce que le web officiel compte de sites internets (ou presque) : le site internet de l’Elysée, le site internet de Matignon, les sites internets des ministères des Affaires étrangères et de la Défense.

>> Sur les trois premiers, les éléments diffusés par la France tiennent en une note de neuf pages au format PDF, une analyse qui n’est appuyée d’aucun document brut. Un travail de recoupement effectué sur « 47 vidéos originales des événements du 21 août » est également évoqué.

>> Sur le site internet du ministère de la Défense, la diffusion est théoriquement accompagnée de « six vidéos », mises en ligne sur cette page un peu avant 20 heures.
Problème ? Depuis la mise en ligne des vidéos, lundi 2 septembre, le site internet du ministère de la Défense est devenu inaccessible, victime d’une « erreur 503″, ainsi que le relèvent de nombreux internautes.

Contacté par le Lab, le cabinet de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, assure que l’inaccessibilité du site ne résulte pas d’une attaque, mais vient d’un pic de trafic :

« Nous n’avons pas subi d’attaque (…)

Les serveurs ne supportent pas l’afflux de connexions.

Ce sera réparé assez vite. »

Europe 1

——————————

Le président russe Vladimir Poutine a demandé samedi aux Etats-Unis de fournir la preuve que le régime syrien avait utilisé des armes chimiques.

« Concernant la position de nos amis américains, qui affirment que les troupes gouvernementales (syriennes) ont utilisé (…) des armes chimiques et disent avoir des preuves, hé bien, qu’ils les montrent aux enquêteurs des Nations unies et au Conseil de sécurité », a-t-il dit à des journalistes. « S’ils ne le font pas, cela veut dire qu’il n’y en a pas », a-t-il ajouté.

———————–

Russia Today a donné un extrait plus important de cette intervention essentielle du président russe :

———————–

L’Orient-Le Jour

———————–

La Russie a mis en garde dimanche les Occidentaux, qui appellent au recours à la force contre le régime syrien de Bachar al-Assad, contre une répétition de « l’aventure » en Irak.

« Tout cela ne peut que nous rappeler les événements d’il y a dix ans, quand, en prenant pour prétexte des informations mensongères sur la présence en Irak d’armes de destruction massive, les Etats-Unis, en contournant l’ONU, se sont lancés dans une aventure, dont tout le monde connaît maintenant les conséquences », a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe dans un communiqué.

Europe 1
Rappel : Au début du mois de mai 2013, Carla des Ponte avait accusé les rebelles syriens d’utiliser ce fameux gaz sarin :

« Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin », a déclaré Mme Del Ponte, qui est également l’ancienne procureure du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. « Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu’à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin », a-t-elle ajouté. Le Monde du 06.05.2013

USA/Des Moines : 5 Noirs interpellés pour le lynchage mortel d’un homme (article en anglais)

Police say they’ve made several arrests in connection with a brutal beating that killed a Des Moines man.

18-year-olds Yarvon Russell and James Shorter are in the Polk County jail charged with first degree murder.

Police believe they are two of the men that beat 40-year-old Richard Daughenbaugh to death near 2nd and Center early Sunday morning.

An arrest warrant has been issued for a third suspect, Kent Anthony III. Once caught, he too will be charged with murder.

A warrant is also out for 21-year old Des Moines man Leprese Williams whom allegedly assaulted a bystander trying to break up the beating.

Two females have also been arrested for first degree theft. Police say Franreca Woods and Shanayia Hamer grabbed a mobile phone off a witness to stop her calling police.

Police say all of the suspects were part of a larger group who were present and witnessed the murder.

Daughenbaugh’s funeral was held Friday morning.

WhoTV.com / KCCI.com
(Merci à Kentinbrooklynny)

En complement USA:
USA/Clearwater : un ado Noir tue parce qu’il a eu une journée difficile (30.08.13)
USA/Pittsburgh : Attaque violente et raciste par un groupe de jeunes filles Noires (29.08.2013)
USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui (24.08.2013)
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

Armes chimiques en Syrie : les preuves de la France

Le régime de Bachar el-Assad possède plus de « 1 000 tonnes d’agents chimiques », surtout du gaz sarin. Le document va être déclassifié et rendu public dans les prochains jours.

Vladimir Poutine exige de voir les preuves américaines qui poussent Barack Obama à vouloir intervenir en Syrie. Le président russe ne demande pas à consulter celle de la France, et pourtant elle en a aussi. Une synthèse de quatre pages réalisée par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) et la Direction du renseignement militaire (DRM) a été remise au sommet de l’État. D’après le JDD, qui a pu la consulter, elle résume des informations accumulées sur une période de plus de 30 ans.

« Damas détient l’un des stocks opérationnels d’agents chimiques les plus importants au monde », affirme le document. Plus de 1 000 tonnes plus précisément, dont plusieurs centaines de tonnes d’ypérite (gaz moutarde), des dizaines de tonnes de VX (le plus toxique des produits chimiques de guerre) et surtout des centaines de tonnes de gaz sarin. Posséder ce type d’armes viole les lois internationales, s’en servir pour tuer d’autant plus. C’est l’argument que la France veut utiliser pour convaincre l’opinion publique d’intervenir militairement en Syrie.

[...]

Le Point 

Rappel :

Au 3 juillet 2010, seuls les pays suivants n’avaient pas encore ratifié cette convention incluant Angola, Corée du Nord, Égypte, Somalie,Syrie, Israël (signée mais non ratifiée) et Myanmar (signée mais non ratifiée). L’agence des matériels chimiques de l’armée des États-Unis a annoncé que les États-Unis ont détruit, au 1er juillet 2010, 75 % de leur stock qui était en 1997 de 31 100 tonnes.

Wikipedia

Les rebelles syriens ont utilisé du gaz sarin, selon Carla Del Ponte

Des enquêteurs des Nations unies ont réuni des témoignages selon lesquels des insurgés syriens se sont servis de gaz sarin, un agent neurotoxique interdit par le droit international, a déclaré dimanche 5 mai la magistrate suisse Carla Del Ponte. Interrogée par la télévision helvète, la membre de la commission d’enquête indépendante de l’ONU sur les violences en Syrie a précisé que les investigations menées jusque-là ne permettaient pas de conclure que les forces gouvernementales syriennes avaient elles aussi employé des armes chimiques.

« Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin », a déclaré Mme Del Ponte, qui est également l’ancienne procureure du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. « Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu’à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin », a-t-elle ajouté.

Le Monde 

 

 

 

Chevènement : « La France n’a pas intérêt à entrer dans une guerre de religion »

Entretien de Jean-Pierre Chevènement au Parisien dimanche, 1er septembre 2013, propos recueillis par Philippe Martinat.

Le Parisien: Vous attendiez-vous à une telle escalade de la tension internationale sur la Syrie?

Jean-Pierre Chevènement: J’ai toujours été inquiet au sujet de la Syrie. J’avais d’ailleurs exprimé ma préoccupation à François Hollande et à Laurent Fabius dès le mois de juin 2012 quant à la définition de notre politique. Selon moi, il eût mieux valu privilégier une posture de négociation et faire de la France un intermédiaire entre les camps qui s’opposent dans ce qui est une véritable guerre civile intercommunautaire avec, à l’arrière-plan, une rivalité entre sunnites et chiites. Je ne pense pas que la France ait intérêt à entrer dans une guerre de religion.

Vous jugez notre diplomatie imprudente?

Je m’étais inquiété de la formulation « Bachar doit partir », calquée sur celle employée naguère par Alain Juppé : « Kadhafi doit partir. » (…) En tout cas, j’ai clairement privilégié cette ligne de la négociation et j’ai beaucoup regretté qu’Alain Juppé ait fermé l’ambassade de France à Damas en mars 2012 : il y a une continuité, si je puis dire…

Bachar al-Assad n’a-t-il pas néanmoins franchi la ligne rouge en employant des armes chimiques?

C’est possible, mais ce n’est pas sûr. Etait-ce vraiment son intérêt? Je pense qu’une erreur a été commise par le président Obama quand il a déclaré, en août 2012, que l’emploi de l’arme chimique serait la ligne rouge conditionnant une intervention occidentale. Il s’est piégé lui-même. Reste maintenant à savoir ce qui s’est passé réellement. On nous parle de preuves, mais je me rappelle de Colin Powell devant le Conseil de sécurité de l’ONU brandissant ses fioles : « We’ve got the evidence! » (NDLR : « Nous avons les preuves ! ») Le secrétaire d’Etat, qui était peut-être de bonne foi, avait été intoxiqué par la CIA. Dans le cas présent, nous n’avons pas de preuves irréfutables.

Il y a tout de même environ un millier de morts dans ce massacre…

Au Caire aussi, il y a un millier de personnes qui ont été tuées, certes par balles, mais on n’a guère entendu les professeurs de morale. Autrefois, il y avait le droit. Aujourd’hui, on a remplacé le droit par la morale. Et de la morale on passe à la punition. C’est plus facile, mais c’est très dangereux, car le fameux « droit d’ingérence »

(…)

Vous êtes donc résolument hostile à des frappes?

Je n’ai pas un esprit systématique : je m’étais abstenu sur la Libye, j’ai été tout à fait en pointe sur le Mali.

Quand on fait le bilan de toutes les ingérences, ce n’est pas très brillant : au Kosovo, nous avons récolté un Etat mafieux ; en Irak, où il n’y a plus d’Etat, il y a eu 1 000 morts en juillet dans des attentats ; en Libye, les milices islamistes sont maîtresses du terrain…

Que se passera-t-il demain après Bachar al-Assad?

Nous savons très bien qu’il y a des groupes jihadistes importants, armés de l’extérieur. Moi, je serais prudent. Il faut absolument privilégier les voies de la paix.

——-
Source: Le Parisien

« Les Etats-Unis bloquent la chaîne Russia Today »

Les Etats-Unis ont interrompu la diffusion de la chaîne Russia Today, a annoncé le rédacteur en chef de la chaîne Margarita Simonyan sur son compte Twitter.

Je m’y attendais depuis longtemps. Maintenant notre chaîne est bloquée aux Etats-Unis. Ça y est ! Bravo à la liberté de l’expression ! – Margarita Simonyan

Russia Today a été bloquée par la ressource Reddit. La chaîne compte plus d’un millions d’abonnés dans le monde entier.

La Voix de la Russie

interview intégrale :

Ms Simonyan gave exclusive comment on the situation to the Voice of Russia:

VoR: Tell us a bit more about the situation and what are you going to do about it?
MS: I think Reddit users better than anyone commented on the situation regarding our account being banned from the Reddit website. They have actually unleashed a war demanding to get us back and have fairly accused the website of censorship.

VoR: What measures are you going to take?
MS: We have already contacted the website and call for explanations because they haven’t given us any. They didn’t explain why we had been banned. We hope they will do this soon.

Earlier today Ms Simonyan twitted: “I have been waiting for them to start blocking our channel in the States. They have now begun doing so. So much for the freedom of speech.”

As soon as RT’s account was blocked more than a million Reddit users from all over the world subscribed to the news account of the TV channel on the Reddit resource, Voice of Russia reported.

(Merci à Normandix)

USA/Clearwater : un ado Noir tue parce qu’il a eu une journée difficile

La police de Clearwater a annoncé l’arrestation d’un jeune homme de 16 ans nommé Mychal King, Jeudi. Il a été accusé du meurtre en Janvier de Jason Taylor Paul, le premier homicide de la ville en 2013.

La police a annoncé que King a admis avoir tué Paul sans aucune raison à part qu’il avait eu une mauvaise journée avec sa famille la nuit du 6 Janvier, et qu’il voulait juste « tuer la première personne qu’il voyait ».

Selon la police, Jason Taylor Paul, 22 ans, a été poignardé alors qu’il rentrait du travail à vélo tard.

Les parents de Jason, John et Renee Langfritz, qui se sentaient désemparés depuis l’annonce de la mort de Paul, ont même dans leur malheur, offert 10 000$ de récompense pour une quelconque information à propos de la mort de leur fils.

Renee décrivait son fils comme étant quelqu’un d’intelligent, gentil, drôle. Elle dit que la mort soudaine de son fils a laissé un vide dans le coeur de ceux qui le connaissaient.

« Ce lâche, cet horrible lâche, qui laisse un jeune innocent mourrir seul dans le noir au milieu d’une rue, doit être attrapé. » a-t-elle dit à l’époque.

King sera accusé de meurtre au premier degré. Les enquêteurs disent qu’il a un long passé criminel et qu’il a déjà été incarcéré pour d’autres délits.

ABC news
(Merci à -273,15/Kentinbrooklynny)
(Merci à Marlowe pour la traduction)

En complement USA:
USA/Pittsburgh : Attaque violente et raciste par un groupe de jeunes filles Noires (29.08.2013)
USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui (24.08.2013)
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

Un ex détenu de Guantanamo bientôt en France ?

Deux Algériens détenus à Guantanamo rapatriés

Les Etats-Unis ont fait revenir dans leur pays d’origine deux détenus algériens de la prison militaire américaine de Guantanamo. Il s’agit des premiers rapatriements depuis l’annonce en mai par Barack Obama de sa volonté de reprendre les transfèrements, a annoncé jeudi 29 août le Pentagone.

« Les Etats-Unis sont reconnaissants envers le gouvernement algérien pour sa bonne volonté à soutenir les efforts en cours pour fermer le centre de détention de Guantanamo », affirme le ministère américain dans le communiqué.

« UN TIERS DE SA VIE EN DÉTENTION »

Les transfèrements de Nabil Said Hadjarab et Mutia Sadiq Ahmad Sayyab sont les premiers depuis le rapatriement du Canadien Omar Khadr, à la fin de septembre 2012. Cent soixante-quatre détenus restent incarcérés à Guantanamo.

Agé de 34 ans, Nabil Hadjarab a été détenu près de douze ans dans la prison militaire américaine, selon l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT). Il avait été déclaré « libérable » deux fois, en 2007 et en 2009, affirme l’organisation. « Nous espérons que Nabil, qui a déjà passé plus d’un tiers de sa vie en détention malgré l’absence d’inculpation ou de condamnation, aura bientôt la possibilité de rejoindre ses proches en France, où il a grandi et où sa famille attend son retour depuis des années », écrit dans un communiqué l’ONG.

[...]

Le Monde, Merci à Lotus

Relire : http://www.fdesouche.com/402328-france-des-terroristes-franco-francais-presumes-arretes

 

USA/Pittsburgh : Attaque violente et raciste par un groupe de jeunes filles Noires

Une femme ayant été brutalement attaquée par un groupe de jeunes noires au nord de Pittsburgh a annoncé que les jeunes filles l’avaient sauvagement battue tout en proférant des propos racistes.

« Ginger Slepski dit qu’elle a souffert de plusieurs blessures, et qu’elle a eu les ligaments de l’épaule déchirés. Elle a dit qu’elle croyait que les jeunes filles allaient la tuer. ».

« Ca avait l’air si animal. Si violent. A cause de ces filles, j’ai peur d’aller et de marcher dans la rue désormais ».

La police a confirmé que Slepski avait été sauvagement battue après que les jeunes filles aient jeté une bouteille sur sa voiture sur Concord Street et qu’elle se soit arrêtée pour les interpeller.

« J’étais énervée. Je savais qu’elles étaient plus jeunes. Je pensais qu’elles avaient dans leurs 20 ans. Je suis sorti et je leur ai dit  ‘C’est quoi votre problème ?’ ».

Les 4 filles afro-américaines l’ont ensuite insultée avant de l’agresser physiquement.

« Elles criaient, ‘Ta gueule sale blanche’. L’autre disait ‘Choper cette blanche’ » d’après Slepski

Slepski a dit qu’elle avait essayé de rentrer dans sa voir mais que les jeunes l’avaient attrapée par les cheveux avant.

« L’une m’a frappée dans la tête et j’étais sur un escalier et ma tête a violemment frappé l’escalier. » selon Slepski. « Ensuite elles sont toute venues sur moi et toutes leurs mains agrippaient mes cheveux. Elles se disaient entre elles : ‘Frappe lui dans la tête, frappe lui la tête contre l’escalier’

Slepski a dit que plusieurs personnes ont assisté à l’attaque mais avaient trop peur pour intervenir.

[...] Mais un homme a finalement aidé Slepski à s’échapper du groupe de jeunes filles.

[...] Les jeunes filles ont toutes été accusées de vol et d’intimidation ethnique.

WPXI
(Merci à SharkNado de CaillesRa/Kentinbrooklynny)
(Merci à Marlowe pour la traduction)

En complement USA:
USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui (24.08.2013)
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)