Perpignan : un policier blessé à un oeil lors du caillassage du Samu

Les policiers de la BST (brigade spécialisée de terrain) de Perpignan ont été appelés hier après-midi en renfort pour escorter les services du Samu lors d’une intervention à la cité Diaz, dans le quartier du Haut-Vernet à Perpignan. Les secours devaient en effet mener une opération délicate et récupérer un malade souffrant de troubles sérieux en vue d’une mesure d’internement d’office.

Arrivé sur les lieux, le médecin avait réussi à le convaincre de les suivre et de monter dans l’ambulance.

Or, au moment du départ, des individus se sont mis à jeter des pierres sur les secours et les forces de l’ordre.

Un des policiers, âgé de 52 ans, a été atteint au niveau d’un œil et évacué par les urgentistes présents jusqu’au centre hospitalier de Perpignan. « Notre collègue est sérieusement blessé et est en arrêt maladie pour un mois et demi. Je suis révolté. C’est purement scandaleux, s’indignait hier le secrétaire départemental du syndicat Alliance, Antoine Cuevas. Ils auraient pu lui crever l’œil c’était pareil. La police a été mobilisée pour donner un coup de main à une personne en difficulté, qui est malade. C’était une opération de secours et là on risque notre vie. (…)

L’Indépendant

A Metz, le Samu social fait du tri chez les SDF

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

C’est une étrange pratique que vous dévoile RTL ce vendredi. A Metz, le 115 – le numéro d’urgence mis en place pour tous ceux qui sont dehors – est complètement débordé. D’où cette sélection effectuée au fil des appels. Le service chargé de trouver un hébergement aux sans-Abri fait le tri et privilégie les Français. Samuel Goldschmidt, notre correspondant dans l’Est, en a été le témoin jeudi soir lors d’une maraude. Le responsable du Samu Moselle dément, mais ne condamne pas la pratique.

RTL

Sorti de l’hôpital, un SDF de 72 ans est remis à la rue presque nu à Toulon

Cette scène incroyable s’est déroulée le 31 décembre devant les portes closes, à ce moment-là, du SAMU social à Toulon.

Hebergeur d'image

Philippe, 72 ans, jeté à la rue comme un malpropre.

Pris en charge à l’hôpital Sainte-Anne, puis à La Seyne pour une infection pulmonaire et une plaie à la jambe, un marginal impotent, ancien combattant, a été déposé à l’issue de ses soins par les ambulanciers dans une simple chemise hospitalière et sans son fauteuil roulant. [...]

Var Matin

Merci à DANY