Fdesouche

En l’espace d’un mois, du 27 juillet au 5 septembre 2022, ce Guinéen, âgé de 19 ans, a commis une longue série de huit délits entre Séné et Vannes où il a finalement été arrêté lundi dernier pour être incarcéré à Rennes, après avoir agressé un veilleur de nuit du Samu social municipal où il était hébergé.

[…]

En énumérant les exemples d’un comportement incohérent à ses yeux : « Une fois, il a été trouvé nu en slip dans le parking d’un hôtel. Lors de son arrestation, place de la Libération à Vannes, il dormait sur le capot d’une voiture. Il se rebelle dès qu’un policier porte une main sur lui. Lors de son interpellation, un policier a noté un état de démence »

En réponse, le procureur Sylvain Darchy parle « d’un manque de collaboration du prévenu qui ne veut guère parler. Lors de sa garde à vue, un médecin l’a ausculté sans rien remarquer d’anormal. Il ne présente aucune garantie : il est en situation irrégulière en France, sans travail, sans famille, sans toit. Il a erré entre Laval, Nantes et Vannes ». Et de demander son maintien en détention dans l’attente de son jugement. Peu loquace et s’exprimant avec difficulté, le prévenu lâche : « Je n’ai rien fait. Pour moi, mon état de santé est bien. Je n’ai pas d’adresse pour être hébergé. Je n’ai rien d’autre à dire. ».

Le tribunal a décidé de renvoyer le procès au vendredi 21 octobre. Le prévenu est maintenu en détention et sera soumis à une expertise psychiatrique.

Le Télégramme


Fdesouche sur les réseaux sociaux