Luxembourg : 12 coups de couteau pour Vanessa. «Elle songeait à quitter Azzedine»

Dimanche matin, rue des Usines à Athus (Aubange), le corps sans vie de Vanessa Hopp est découvert dans son appartement. La jeune femme de 21 ans a été tuée d’une douzaine de coups de couteau. Son compagnon -Larbi Azzedine- a été placé sous mandat d’arrêt.

« Vanessa en avait assez et songeait à quitter Azzedine », selon Mario, le papa de la jeune femme. «Cela faisait plus d’un an qu’ils étaient ensemble. Vanessa l’avait rencontré, avec des copines, près de la gare de Luxembourg. Elle a eu un coup de foudre. C’est un Algérien de 27 ans. Il nous a raconté qu’il avait fui l’Algérie et que c’était pour cela qu’il n’avait pas de papier. Et sans papier il ne pouvait pas travailler. Vanessa l’aimait. Alors on l’a accepté dans la famille.»

Plus d’une fois, Mario met en garde sa fille. « Comment pouvait-elle avancer dans la vie avec un type qui ne faisait rien ? Je le lui ai encore dit la veille de sa mort. »

Pourtant, Mario sait que Larbi est jaloux et violent. « Mais Vanessa disait chaque fois qu’il s’était calmé, que cela n’arriverait plus.

Petit à petit Vanessa envisageait de mettre un terme à leur relation. « Elle m’a dit : papa, je vais revenir chez toi, je ne le supporte plus. » Vanessa n’en a pas eu le temps. Le week-end dernier, elle a été frappée de 12 coups de couteau.

Sud-Ouest

Les saisies de liquide aux frontières explosent, MàJ le service public vous aide

LE CHIFFRE – Plus de 103 millions ont été saisis au premier trimestre, soit une hausse de 518%.

Les saisies aux frontières d’argent liquide non déclaré ont bondi de 500% en un an, selon une note confidentielle des Douanes évoquée dimanche par Le Parisien/Aujourd’hui en France. Le volume des saisies d’argent a dépassé les 103 millions d’euros au premier trimestre 2013, soit une augmentation de 518,6% par rapport au premier trimestre 2012, selon cette note de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières.

La principale raison est fiscale

D’après Le Parisien, la forte hausse était déjà perceptible au dernier trimestre 2012 avec 102 millions d’euros saisis aux frontières. Interrogée par le journal, la Direction des douanes n’a pas souhaité faire de commentaire. Selon des douaniers cités anonymement dans le quotidien, les raisons avancées par les personnes en possession de l’argent saisi sont « majoritairement » d’ordre fiscal. « Les (sommes issues du trafic de) stupéfiants ne représentent que 10% du volume », selon un enquêteur. D’après les statistiques des Douanes mentionnées par le Parisien, la Suisse et le Luxembourg sont les premières destinations de ces flux d’argent liquide. Le Code des douanes stipule que tout transfert international en liquide, à l’intérieur de l’Union européenne, doit faire l’objet d’une déclaration, sauf pour les sommes inférieures à 10.000 euros.

Europe 1

Comparer les coûts de transfert d’argent à l’étranger depuis la France

Permet de comparer les services et tarifs offerts pour les transferts d’argent depuis la France vers 21 pays : Algérie, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, Chine, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Haïti, Ile Maurice, Madagascar, Mali, Maroc, République démocratique du Congo, Sénégal, Sri Lanka, Tunisie, Vietnam.

Service-public.fr, le site officiel de l’administration française

Le Qatar finance aussi les mosquées du Luxembourg

Des dons qatariens pour payer la mosquée

Le fait de ne pas bénéficier du conventionnement complique le financement des lieux de culte musulmans. L’association islamique Le Juste Milieu en sait quelque chose après avoir acquis la mosquée de Bonnevoie pour la somme de 1,842 million d’euros. À chaque échéance de remboursement, les difficultés se font sentir. Pour la prochaine, fixée au 1er août prochain, il manque encore 423 000 euros sur les 532 150 qui devront être versés.

Comme lors de la précédente échéance, il se pourrait que l’association qatarienne Qatar Charity vienne combler le financement nécessaire. «Ils seront contactés et je ne pense pas qu’ils laisseront tomber le projet», explique Jean-Luc Karleskind, porte-parole du Juste Milieu.

Souvent perçue comme un des vecteurs de la stratégie d’influence mise en place par le Qatar en Europe, Qatar Charity n’inquiète pas outre mesure Jean-Luc Karleskind. «Bien sûr, l’argent ne vient jamais sans volonté d’agir. Mais il s’agit simplement d’un don, sans contrepartie.

Des représentants viendront visiter les lieux prochainement», ajoute-t-il.[...]

L’Essentiel

Luxembourg : problèmes de voisinage pour la mosquée

La mosquée de Bonnevoie semble déranger une partie du voisinage.

Chaque semaine, la prière du vendredi rassemble entre 400 et 500 musulmans, répartis sur deux services, entre midi et 14h à la mosquée de Bonnevoie, au rez-de-chaussée du 32, Dernier Sol, à Luxembourg. Une situation que la copropriété a du mal à accepter, en témoignent les deux assignations en référé à l’encontre du centre islamique, Le Juste Milieu.

«Ils nous reprochent des multitudes de nuisances allant du bruit à la discrimination envers les femmes. En réalité, la copropriété ne veut pas d’une mosquée à cet endroit», regrette Jean-Luc Karleskind, porte-parole de l’ASBL. [...]

«Ces problèmes de voisinage sont partout les mêmes. Je crois que les gens ne veulent pas intégrer les musulmans…», déplore Hamza.

L’essentiel Online

Merci à antibarbare

Luxembourg : des dons quatariens pour payer la mosquée

Au contraire des autres religions du pays, l’islam ne bénéficie pas de conventionnement avec l’État. Le financement des lieux de culte tient donc à la générosité des fidèles. La mosquée de Bonnevoie, la plus fréquentée du Luxembourg, a été achetée par l’association islamique Le Juste Milieu pour 1,842 million d’euros. «Les échéances sont difficiles à payer. Celle de septembre était de 322 000 euros. Heureusement, nous avons fini par trouver les fonds, grâce à un prêt de fidèles de la région», explique Jean-Luc Karleskind, porte-parole du Juste Milieu.

Pour rembourser ce prêt, Le Juste Milieu recevra bientôt une somme conséquente de Qatar Charity, une association collectrice de dons provenant de fidèles qatariens. «Cette association est reconnue dans le monde entier et fournit toute transparence», rassure Jean-Luc. Quid des contreparties? Le président de l’ASBL assure qu’elles relèvent de la cohérence. «Ils vont simplement contrôler que nous fournissons un enseignement religieux et qu’en cas de vente de la mosquée, celle-ci revienne à une œuvre islamique. Ils n’auront pas de voix à l’assemblée générale». (…)

L’Essentiel Online

Luxembourg : la Charte de la Diversité Lëtzebuerg présentée officiellement

La charte de la Diversité Lëtzebuerg a été présentée officiellement ce matin au Ministère de la Famille et de l’Intégration.

La conférence de presse a réuni la ‘marraine’ de la Charte, Madame Marie-Josée Jacobs, ministre de la Famille et de l’Intégration, Christian Scharff, Président de l’IMS Luxembourg, ainsi que tous les partenaires privilégiés de la Charte, parties prenantes du Comité pour la Charte de la Diversité Lëtzebuerg : Deutsche Bank Luxembourg, PwC Luxembourg, Le Ministère de la Famille et de
l’Intégration, Office Luxembourgeois de l’Accueil et de l’Intégration (OLAI), RBC Dexia Investor Services et Sodexo.

La Charte est un texte d’engagement, composé de six articles, proposé à la signature des entreprises du Luxembourg afin que celles-ci s’engagent à agir en faveur de la promotion de la diversité par des actions concrètes, allant au-delà des obligations légales et règlementaires de non-discrimination.

La diversité est au coeur du fonctionnement des démocraties et plusieurs pays ont établi des chartes ces dernières années. Le monde du travail ne peut pas passer à côté de cet enjeu majeur de société. (…)

Paperjam.lu

Luxembourg : vol avec violence perpétré par des hommes « d’origine méridionale »

Vers 0h20 vendredi, alors qu’il se trouvait à l’arrêt de bus au croisement de l’avenue Monterey et du boulevard Royal, un homme s’est fait injurier par deux individus, avant de prendre la fuite en direction du Centre Hamelius.

Les deux agresseurs l’ont alors poursuivi et rattrapé dans le parking souterrain du Centre Hamelius. Ils l’ont alors roué de coups et lui ont dérobé une somme d’argent ainsi que le casque d’un i-Pod.

L’un des deux agresseurs mesure 1,70 m et était vêtu de noir, l’autre mesure 1,80 m, et portait une veste bleu clair. Tous les deux sont d’origine méridionale. Malgré ses efforts, la police n’a pu mettre la main dessus [...]

Wort.lu

Luxembourg : une vitrine pour la diversité

Luxexpo va vivre aux couleurs de la diversité du Luxembourg et de sa forte population immigrée. Un festival des Migrations pour sublimer la différence, mais aussi débattre des problèmes sociétaux actuels.

http://img13.imageshack.us/img13/9896/490008856943628festival.jpg

Le festival des Migrations met en avant la diversité culturelle du Grand-Duché.

Il y a quelques jours à peine, la Ville de Luxembourg rendait publics les chiffres de sa population.

66% d’étrangers y sont résidents, plus que la moyenne nationale, et les nationalités sont très diverses.

Le melting-pot luxembourgeois a son week-end à travers le festival des Migrations, organisé par les associations d’étrangers présentes dans le pays. Une bonne occasion de découvrir et mieux connaître la culture de l’autre à travers des débats, des rencontres avec des auteurs de différents pays, mais bien sûr aussi à travers la gastronomie.

Cette année marque la 29e édition, c’est dire si le festival est devenu une institution défendue par le CLAE, réseau qui regroupe les associations d’étrangers au Luxembourg.

Le programme est très dense, le week-end est traditionnellement rythmé par une série de conférences, de tables rondes pour lesquelles le débat est encouragé entre les différentes franges de la population qui ont peu l’occasion de se rencontrer. Si les associations d’étrangers sont bien représentées au Luxembourg, le festival des Migrations est une occasion pour ces dernières de se réunir et de débattre de problèmes communs. (…)

Le Quotidien.lu

Ligne SNCF Nancy-Metz-Luxembourg : quatre agents agressés et insultés

Des contrôleurs de la ligne SNCF Nancy-Metz-Luxembourg exercent leur droit de retrait, ce qui entraîne ce matin des perturbations dans la circulation des TER, après que quatre agents ont été agressés et insultés en une semaine [...]

«Un contrôleur s’est fait pointer un pistolet jeudi dernier. Cet incident s’ajoute à trois autres survenus en moins d’une semaine», a indiqué un porte-parole de la SNCF.

Une contrôleuse aurait notamment été victime d’outrages à Pont-à-Mousson, par un individu « psychologiquement fragile « et déjà connu selon ma SNCF. Un autre contrôleur aurait été agressé à Thionville [...]

L’Est Républicain (Merci à ruru)

Un mal luxembourgeois (màj)

C’est une situation confuse que révèle l’évaluation des discriminations raciales au Luxembourg par la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI).

De loin, le tableau pourrait séduire: seules onze plaintes pour violences racistes ont été déposées à la police entre octobre 2009 et juin 2010, et le Centre pour l’égalité de traitement créé en 2008 n’a reçu que seize plaintes pour actes racistes entre début 2010 et juin 2011. Le Luxembourg serait-il un eldorado de la tolérance et de l’entente parfaite entre les peuples?

La réalité semble malheureusement tout autre. Le rapport de l’ECRI énumère sur une trentaine de pages les divers accrocs relevés au Grand-Duché, de l’emploi à l’éducation en passant par le traitement des Roms et des demandeurs d’asile. Pour conclure à un racisme «latent» de la population.

Si aussi peu de plaintes sont enregistrées, c’est certainement parce que les victimes ne savent pas vers qui se tourner. L’ECRI voit d’un mauvais œil le fait que plusieurs institutions soient dotées de compétences dans la lutte contre la discrimination: le Centre pour l’égalité de traitement, le médiateur, la Commission consultative des droits de l’Homme, l’Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration et la peu connue commission permanente spéciale contre la discrimination raciale du Conseil national des étrangers.

Toutes ces entités partagent un manque criant de visibilité voire de moyens. Et celle qui devrait être le fer de lance de la lutte contre les discriminations, le Centre pour l’égalité de traitement, ne peut même pas agir en justice. Un «manque de volonté politique» selon le Comité de liaison des associations d’étrangers (CLAE).

Le Quotidien

Le pays a fait des progrès mais des préoccupations demeurent…

Dans un rapport publié ce mardi, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) demande au Luxembourg de poursuivre ses efforts pour lutter contre les inégalités. Des inégalités qui sont là et que l’organe européen ne manque pas de pointer du doigt. Selon l’ECRI, «l’acquisition de la nationalité luxembourgeoise est entravée par la nécessité de réussir une épreuve d’évaluation de la langue luxembourgeoise parlée», un test jugé «difficile pour un certain nombre d’étrangers».

Il souligne également que «le taux d’abandon de l’école est particulièrement élevé parmi les élèves étrangers»et enfin que, parfois, «les mandats et les compétences des organes de lutte contre la discrimination raciale se chevauchent». Mais le gouvernement n’est pas seul à devoir se réformer.

L’ECRI souligne ainsi le rôle des médias qui «continuent de mentionner l’origine ethnique ou l’expression linguistique d’une personne arrêtée sans que cela soit nécessaire pour la compréhension de l’information».

L’Essentiel

 

Luxembourg : Abattage rituel interdit

[...] Un règlement grand-ducal du 19 janvier 1995 sur la protection des animaux au moment de leur abattage ou de leur mise à mort interdit l’abattage rituel d’animaux au Luxembourg.

« Des dérogations peuvent cependant être accordées par le ministre de l’Agriculture, mais ne l’ont jamais été jusqu’à présent », assure le directeur de l’Administration des services vétérinaires, Félix Wildschutz.

Alors que les viandes halal ou casher issues des abattages rituels ont de plus en plus la cote, la Commission européenne a décidé de légiférer à nouveau. À partir du 1er janvier 2013, la directive européenne transposée par le règlement grand-ducal sera remplacée par un règlement du Conseil européen sur la protection des animaux au moment de leur mise à mort. Il prévoit d’autoriser l’abattage rituel dans tous les abattoirs.

« De son côté, le Luxembourg envisage de stipuler dans sa transposition au niveau national son interdiction », poursuit encore Félix Wildschutz. [...]

L’essentiel Online – 21/02/2011