Fdesouche

Snobés par les Victoires de la musique, les rois et reines du rap et ses nombreux courants vont être couronnés jeudi, au Théâtre du Châtelet à Paris, à l’occasion des Flammes, première édition d’une cérémonie évènement. «C’est ce qui manquait: rap, R’n’B et nouvelle pop dominent les charts, les programmations des festivals, inspirent la pop culture comme le rock l’a fait auparavant, mais ne sont pas récompensés à leur juste valeur», expose à l’AFP Tom Brunet, cofondateur de YARD. (…)

De quoi réparer les impairs des Victoires, qui n’ont jamais su comment s’y prendre avec le rap, pourtant présent en France depuis 40 ans. Comme en 1999, quand le groupe Manau, se réclamant d’une variété celtique, reçoit, gêné, le trophée rap qui n’existe même plus face au monument NTM. Aya Nakamura, chanteuse francophone la plus entendue dans le monde, n’y a gagné qu’un trophée mineur de l’artiste féminine la plus streamée…

Le figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux