Fdesouche

Le rappeur Timal se filme frappant son chien à coups de pied, la fondation 30 millions d’amis dépose plainte, le chien sauvé et mis en sécurité (MàJ : Condamné à une amende de 6.000€ et à une interdiction de détenir des animaux pendant 5 ans)

02/09/2022

Ruben Louis – son vrai nom – a été condamné tard dans la soirée à une peine de 120 jours-amendes à 50 euros, soit un total de 6.000 euros. S’il ne réglait pas cette somme, il s’exposerait à 120 jours d’emprisonnement.

Il est également condamné à une interdiction de détenir des animaux pendant cinq ans.

Cette sentence a été préalablement proposée par le ministère public et acceptée par le rappeur dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), sorte de “plaider-coupable” à la française qui permet de juger plus rapidement certains délits, à condition que le mis en cause reconnaisse les faits.

[…]

Nice-Matin


01/09/2022

Le rappeur Timal doit être présenté jeudi après-midi au procureur dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, au lendemain de son interpellation pour avoir frappé son chien, a indiqué le parquet de Meaux.

“Il reconnait les faits”, a précisé le parquet.

Var-Matin



31/09/2022

Selon nos informations, le rappeur est en garde à vue au commissariat de police de Noisiel (Seine-et-Marne) depuis ce mercredi matin. Des policiers se sont rendus à son domicile de Champs-sur-Marne vers 10 heures, où ils l’ont interpellé sans aucune difficulté et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête ouverte à la suite de la plainte pour maltraitance animale de l’association de protection des animaux 30 Millions d’amis.

Des chiens « très craintifs »

Le propriétaire des deux american staffordshires, ou amstaffs, est connu des services de police, a par ailleurs appris Le Parisien. Timal avait déjà fait parler de lui il y a « trois ou quatre ans » quand des voisins s’étaient plaints des nuisances qu’il causait avec ses chiens. Il n’était alors pas question de maltraitance animale. Ensuite, il n’a plus fait parler de lui dans le quartier. Jusqu’à ce qu’il poste cette vidéo.

Les deux chiens ont été saisis et confiés à l’association Action protection animale. « Nous avons porté plainte pour actes de cruauté », explique sa présidente Anne-Claire Chauvancy. Les chiens sont actuellement dans une clinique vétérinaire afin de vérifier leur état de santé. « Ils sont très craintifs », précise l’association.

[…]

Le Parisien



Beaucoup appellent déjà au boycott de l’artiste. Le rappeur français Timal, qui a récemment collaboré avec Booba, s’est filmé mardi soir en train de frapper son chien dans une vidéo postée sur son compte Snapchat. Dans une séquence d’à peine quelques secondes, l’artiste montre des flaques au sol, laissant penser que l’animal aurait uriné dans son salon. Aussitôt, le rappeur lève la jambe frappant à plusieurs reprises le chien allongé dans son panier, apeuré. « Connard va », écrit-il avant de poster la vidéo. (…)

Dans la foulée, la fondation 30 Millions d’amis a annoncé sur Twitter avoir effectué un signalement à la plateforme Pharos, porté plainte pour maltraitance animale et demandé la « mise en sécurité de l’animal ». Dans la soirée, le rappeur a fini par publier une deuxième vidéo avec une photo de son chien portant une muselière, et assuré « Ahh cvvvv jlaim lboss c léduc [l’éducation] ».

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux